mercredi, 19 octobre 2016 09:13

Les jeunes au Niger, le vrai moteur du développement

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Eleves Niger 2Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie Opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse (2014-2021), la section des Sciences Sociales et Humaines (SHS) de l’UNESCO Dakar a apporté son appui au Gouvernement du Niger dans l’actualisation de sa Politique Nationale de Jeunesse (PNJ) et son Plan Stratégique de mise en œuvre. La PNJ actualisée s’inscrit de manière cohérente dans la stratégie de développement accéléré de Réduction de Pauvreté (SDRP), qui constitue le cadre global de référence en matière de développement économique, social et culturel du Niger.

En juillet 2016, suite à une nouvelle requête du Niger, la Direction du BREDA, à travers la synergie des sections SHS et Education, a décidé d’apporter un appui technique et financier pour le renforcement des capacités opérationnelles de huit (8) centres de jeunesse à travers le pays. A travers une alphabétisation jumelée avec la mise en place de services financiers, 25 lauréats –tes - par centre soit un total de 200 bénéficiaires directs devront acquérir des compétences instrumentales nécessaires à la conduite d’une activité génératrice de revenu (AGR).

Comme le souligne la Directrice Générale de l’UNESCO, la jeunesse n’est pas seulement l’avenir du monde, les jeunes sont les acteurs clés de la nouvelle dynamique de développement fondée sur une meilleure valorisation du potentiel de changement, de créativité et d’engagement dont ils/elles sont porteurs. Ils ont un rôle nodal dans le contexte du Niger dont 62,1 % de la population sont considérés comme pauvres ; 42,5 % comme des pauvres durables et 19,6 % des pauvres transitoires. Au plan économique il y a une faible diversification et les secteurs rural et informel restent dominants. La jeunesse du Niger se trouve ainsi dans un contexte de forte demande de services car ses aspirations et ses besoins touchent tous les domaines du développement socio-économique et culturel du pays : santé, éducation, culture, emploi et insertion professionnelle, sports et loisirs.

L’engagement de l’UNESCO dans la mise en œuvre de la PNJ du Niger vise ainsi à contribuer aux réponses apportées aux besoins et aspirations des jeunes nigériennes et nigériens notamment confrontés au phénomène de la mondialisation, qui constitue un véritable défi aux pouvoirs publics et à la société nigérienne en général.

Selon l’UNESCO, « les jeunes femmes et les jeunes hommes ont la créativité, le potentiel et la capacité nécessaires pour changer les choses- pour eux-mêmes, pour leurs sociétés, et pour le reste du monde ». Le travail de l’UNESCO avec et pour les jeunes est en droite ligne avec les objectifs de développement durable (ODD). Il vise à autonomiser les jeunes et les aider à travailler ensemble pour encourager l’innovation et les changements sociaux, à participer pleinement au développement de leurs sociétés, à lutter contre la pauvreté et l’inégalité et à favoriser une culture de la paix.

Dans le cadre des ODD, la participation des jeunes dans la société pour la bonne gouvernance et le respect des droits est un pilier essentiel au développement économique, social et culturel, pour qu’ils puissent s’épanouir, et pour qu’ils puissent contribuer à atteindre les objectifs 1, 8, 9, 11. Outre, les ODD 4 et 15, ce projet pilote touche aussi les thématiques d’éradication de la pauvreté, du travail pour la croissance économique, de la mise en place des infrastructures propices pour le développement professionnel des jeunes et de la réduction des inégalités.
©UNESCO/A.Muller

Pour en savoir plus sur les activités du Secteur des Sciences Humaines et Sociales de l’UNESCO à Dakar:

 

19 octobre 2016
Source : http://www.unesco.org/

Dernière modification le mercredi, 19 octobre 2016 10:22