lundi, 07 novembre 2016 07:43

Niger: grève du personnel de la compagnie pétrolière chinoise CNPC

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Rafinerie Zinder Niger 01Au Niger le personnel nigérien de la China National Petrolium Campany, CNPC, est en grève pour deux jours, ce lundi 7 novembre et mardi. C'est la CNPC qui exploite le pétrole au Niger, pétrole extrait dans la région de Diffa à l’Est du pays et raffiné dans la région de Zinder. La grève, déclenchée à l’appel du collectif des délégués du personnel, a pour revendication de meilleures conditions de travail pour les salariés de la CNPC.
Quel impact peut avoir cette grève sur la chaine de production du pétrole? « L’extraction du brut sera momentanément stoppée, explique à RFI Ibra Abdoul-karim délégué du personnel CNPC à Niamey. Et à Zinder (où se trouve la raffinerie qui traite le brut acheminé par oléoduc), il y aura aussi un arrêt de travail de deux jours ».

La liste des revendications est assez étoffée. « Le premier point, c’est le départ sans conditions du PDG de la société, poursuit Ibra Abdoul-Karim, parce que il entretient un climat social tendu. Nous demandons aussi une grille salariale qui reflète les réalités du secteur pétrolier ».

Mahamadou Omar est délégué du personnel CNPC à Agadem dans la région de Diffa. Il est de passage à Niamey. « Ce que nous vivons, c’est l’enfer : harcèlement, menaces, les intimidations. Le règlement intérieur, qu’ils ont concocté avant-hier, ils veulent nous l’imposer ! Or deux articles sont en porte à faux entre le contrat de travail nigérien et la convention collective ! »
Jointe au téléphone, la CNPC n’a pas donné suite à notre sollicitation.

07 novembre 2016
Source : http://www.rfi.fr/afrique/

Dernière modification le lundi, 07 novembre 2016 09:10