mardi, 08 novembre 2016 06:28

Dosso/Culture : 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l’Humour à Gaya

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après Dosso en 2014, Dogondoutchi en 2015, c’est Gaya qui a abrité, samedi dernier, la 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l’Humour (FICAH) placée sous le signe de la paix. Initié par Maman Nassirou Saadou plus connu sous son nom d’artiste DESSI, cette 3ème édition du FICAH a regroupé des artistes de talents à l’image de Mamoudou Tindano, un gourmantché résidant à Niamey, Maltyng Force, l’entreprise culturelle d’Abdoulkader, les célèbres comédiens Hama Kolleyzé, Yacouba Toukour et bien d’autres célébrités.

De 2014 à 2016, le Festival International de la Caricature et de l’Humour a traversé des moments difficiles. La première édition a coïncidé avec l’affaire Charlie Hebdo, la 2ème édition est intervenu le jour du retour de Hama Amadou et la 3ème édition quelques jours seulement après le drame de Bangui dans le département de Madaoua d’ou l’importance de la paix développée au cours des différentes éditions ; cette paix si chère à notre pays. Pour le financement du FICAH, le promoteur est épaulé par des amis et certaines bonnes   volontés à l’image de l’école normale de Dosso et la jeune chambre internationale.

Intervenant à La cérémonie d’ouverture, le promoteur du festival, le caricaturiste DESSI a remercié tous ceux qui ont effectué le déplacement et a reconnu que cette 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l’Humour a connu une avancée significative. Les artistes, a-t-il précisé, ont beaucoup travaillé pour présenter au public de Gaya des œuvres de qualité. Dans l’avenir, le promoteur du FICAH

espère organiser cette manifestation dans les autres régions afin qu’elle retrouve son véritable aspect international. Parlant des perspectives, Dessi a indiqué qu’il sera établi un programme de formation des jeunes artistes de Dosso sur la caricature, la peinture et le théâtre.

Dans son discours de lancement, le préfet du département de Gaya, M. Illa Ousmane, s’est réjoui du choix porté à la cité du Dendi pour abriter ce Festival International de la Caricature et de l’Humour. Gaya a-t-il souligné n’a pas été choisi au hasard car étant la mémoire du Niger en ce qui concerne les arts et la culture. Le département de Gaya a notifié le préfet renferme des potentialités dans le cadre de la promotion de la jeunesse.

M. Illa Ousmane a remercié le promoteur du FICAH pour cette initiative et a invité les jeunes à s’inspirer des œuvres présentées afin qu’ils puissent un jour créer leurs propres œuvres à travers cette caricature. Le représentant du maire de la commune urbaine de Gaya s’est pour sa part appesanti sur les grands moments de gloire du DENDI en matière de ballets avec des acteurs renommés à l’image de Adamou Fodi dit N’Diaye.

Une visite guidée des différents tableaux exposés a permis au public de découvrir la richesse de notre pays dans le domaine du cousinage à plaisanterie. Le préfet et certaines personnalités ont joint leurs voix aux tableaux présentés en racontant des histoires drôles qui mettent en relief le cousinage à plaisanterie entre les différentes ethnies du Niger.

La soirée a été agrémentée par la prestation des artistes invités. Cette 3ème édition du Festival International de la Caricature et de l’Humour a connu un succès éclatant et déjà le promoteur songe à l’organisation de la 4ème édition qui aura lieu dans un département de la région de Dosso.

Mahamane Amadou ONEP- ANP/Dosso

08 novembre 2016
Source : http://lesahel.org/