mardi, 08 novembre 2016 06:30

Levée du corps et enterrement au cimetière musulman de Yantala de Hamma Tinni, Secrétaire général du CSC : Le CSC perd un cadre consciencieux et dévoué

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Hamma Tinni‘’De Dieu nous venons et à Lui, nous retournons’’. M. Hamma Tinni, juriste de formation et de son vivant, Secrétaire général du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) n’est plus. Il est décédé le dimanche 06 novembre 2016 dans un tragique accident de circulation à l’âge de 50 ans. Il a été inhumé, hier dans l’après-midi au cimetière musulman de Yantala. Plusieurs personnalités dont le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), M. Abdrahamane Ousmane, entourée de la grande famille du monde de la Communication, les membres de sa famille, ainsi que ses amis, alliés et connaissances l’ont accompagné à sa dernière demeure.

Toutes les personnes rencontrées de la morgue où a eu lieu la levée du corps au cimetière ne gardent du défunt que l’image de cet homme bien, ouvert et serviable. Selon Chaibou Maman, Conseiller au CSC, le défunt est un collègue et un confident pour lui. « Par la grâce de Dieu, cette année Hamma Tinni a effectué le pèlerinage à la Mecque. Hamma est une personne pleine de courtoisie et marque sa disponibilité pour assister et encourager toute bonne initiative. C’est un grand commis, un homme de valeur que nous avons perdu », a-t-il déclaré.

Pour les anciens membres du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) ou l’Observatoire National de la Communication (ONC), Hamma Tinni était toujours disponible au travail. « Hamma Tinni est un homme humble et courtois. C’est un vrai agent consciencieux, dévoué à son travail. Il est une source d’inspiration au regard de sa connaissance de l’institution dans laquelle, il travaillait depuis près de 15 ans. Sa mort est une grosse perte pour le monde de la presse », a dit Elhadji Hadi Mahamane, ancien membre du CSC.

Que Dieu accueille Hamma Tinni dans Son Paradis éternel. Amine !

Seini Seydou Zakaria(onep)

08 novembre 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mardi, 08 novembre 2016 07:05