mercredi, 16 novembre 2016 22:21

Innovation technologique : Notre compatriote Abdou Barmini invente APFI BARELEC, un appareil purificateur de fumée industrielle

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les chercheurs et inventeurs nigériens ne sont pas en marge dans la recherche de solution au défi du changement et ou du réchauffement climatique. C’est ainsi que notre compatriote M. Abdou Barmini, technicien supérieur en génie électrique, vient de mettre au point un purificateur de fumée industrielle dénommée APFI BARELEC. D’après les explications de l’inventeur, cet appareil est en mesure de réduire de manière appréciable la quantité de fumée rejetée par les unités industrielles. Le purificateur de fumée industrielle a été conçu sur fonds propres de son inventeur après deux ans de recherche.

Le fonctionnement de cet appareil qui a été fabriqué à Niamey est tout simple. Le purificateur de fumée industrielle est connecté en T sur la sortie de la cheminée et gère après démarrage tout ce qui est fumée et autres gaz qui passent dans la cheminée.

Selon Abdou Barmini, le purificateur de fumée industrielle APFI BARELEC peut être utilisé dans beaucoup de domaines ayant trait aux dégagements de fumée. La particularité de l’appareil, est qu’il présente un avantage, celui de réduire considérablement la quantité de fumée issue de l'industrie, rejetée dans l'atmosphère en grande quantité et qui est une source importante de réchauffement climatique. La motivation de ce type de recherche se justifie d’après l’inventeur par le souci de contribuer à la réduction de la pollution de l’atmosphère. En effet, même si le Niger n’est pas un pays industrialisé, il n’en demeure pas moins qu’il partage l’atmosphère avec des pays industrialisés. ‘’A ce titre, notre pays est indirectement et fortement touché par le changement climatique. C’est dire que si la solution d’une réduction de la pollution de l’atmosphère vient du Niger, c’est un honneur pour le pays tout entier et le reste du monde en quête de solutions au réchauffement climatique’’, a relevé M. Abdou Barmini.

Lors de la COP21 qui s’est tenue à Paris en 2015, M. Abdou Barmini a affirmé avoir vu à travers la télévision des avions et voitures solaires présentés par plusieurs inventeurs en compétition. En inventant le purificateur de fumée industrielle M. Abdou Barmini espère un jour compétir parmi les candidats qui proposent des solutions au réchauffement climatique. Pour un souci de protection, l’œuvre de notre compatriote est d’ores et déjà dans le circuit pour l’obtention du brevet d’invention aussi bien au niveau national avec l’Agence Nationale de la Propriété Industrielle et de la Promotion de l’Innovation (AN2PI) qu’au niveau de l’Organisation de la Propriété Intellectuelle (OAPI), cela depuis janvier 2016. Par ailleurs, en faisant l’état de la technique dans ce domaine, M. Abdou Barmini a souligné que les purificateurs existants sont des appareils électroniques qui sont utilisés pour nettoyer l'air. Ils le font en réduisant ou en éliminant complètement le nombre de particules nocives dans l'air.

Dans la plupart des cas, le purificateur d'air se fait avec l'utilisation d'un filtre, il s'emploiera à éviter que ces particules d'air ne passent par la grille. Essentiellement, cela rend l'air sortant de la machine plus propre et plus sain. Mais cette technique présente des insuffisances. Elle provoque l'obstruction des mailles et ne peut faire l'objet d'une utilisation sur les cheminées industrielles.

l Hassane Daouda(onep)

17 novembre 2016
Source : http://lesahel.org/