mardi, 27 décembre 2016 06:43

Atelier de formation des cadres centraux et régionaux du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant : Vers d’adoption d’une stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et de son plan d'action

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant organise du 26 au 30 décembre, un atelier de formation de ses cadres centraux et régionaux sur les questions des Violences Basées sur le Genre (VBG). C’est le secrétaire général du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant, Dr. Zoumari Issa Kallekoye qui a présidé, hier matin, à Africa Hall, l’ouverture de cette rencontre en présence de plusieurs cadres dudit ministère.

Organisée avec le soutien financier de l'UNFPA, cette session vise à outiller les cadres du Ministère dans l’optique de l’élaboration future d’une stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre.

A l’ouverture de cette rencontre, le secrétaire général du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant a rappelé que les Violences Basées sur le Genre (VBG) constituent un phénomène social majeur et persistant reconnu par l’Etat et qui affecte dans leur grande majorité les femmes et les enfants. L’Etat, les partenaires Techniques et Financiers (PTF), les Organisations non gouvernementales nationales et internationales ont mené plusieurs actions, tant dans le domaine de la prévention que celui de la prise en charge. Dr. Zoumari Issa Kallekoye a cité entre autres actions l’adoption d'une Politique Nationale Genre dont l'axe 3 œuvre pour le «Renforcement de l'application effective des droits des femmes et des petites filles, de la lutte contre les violences basées sur le genre et de la participation équitable des hommes et des femmes à la gestion du pouvoir» ; la ratification de la convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des Femmes ; la mise en place d'un cadre de concertation sur les violences faites aux femmes et aux enfants ; la réalisation de l'étude sur les violences selon le genre et les relations hommes/ femmes dans notre pays et des campagnes de sensibilisation de lutte contre les violences.

Selon le Secrétaire général du ministère de la Promotion de la femme et de la protection de l’enfant la question des violences basées sur le genre est complexe. « Le Ministère, principal acteur de lutte contre les violences basées sur le genre ne dispose pas de compétences nécessaires pour mener à bien cette mission. C'est pour cette raison qu'il a jugé nécessaire de renforcer les capacités de ses cadres en vue mieux prendre en charge les victimes et les orienter», a-t-il ajouté.

Dr. Zoumari Issa Kallekoye de préciser que les objectifs assignés au présent atelier sont donc d’amener les participants et participantes à connaître les concepts de base et les types de violences basées sur le genre, leurs causes et leurs conséquences; à connaître les besoins d'une victime de VBG et l'approche centrée sur la victime et de partager avec les participants et participantes l'outil de gestion de l'information sur les VBG (GBVIMS). «Cette formation vient à point nommé, car le Niger sera bientôt doté d'une stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre et de son plan d'action», a annoncé le secrétaire général du Ministère de la Promotion de la Femme et de la Protection de l'Enfant.

Mamane Abdoulaye(onep)

27 décembre 2016
Source : http://lesahel.org/