samedi, 07 janvier 2017 03:02

Point de presse du Ministère de la Santé Publique relatif à l’épidémie de la fièvre d'AZELIK : « La situation est sous contrôle et des campagnes de sensibilisations sont en cours » déclare M. Idrissa Maiga Mahamadou

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fievre Azelik Suite à l’apparition de l’épidémie d’une fièvre à AZELIK, dans la Commune d'Ingall, (région d'Agadez) depuis le 20 Décembre 2016, le Ministère de la Santé Publique a tenu un pont de presse, hier dans l’après-midi. L’objectif de ce point de presse animé par M. Idrissa Maiga Mahamadou, Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique, est d’informer l’opinion sur la situation. C’était en présence du Directeur de Cabinet, des conseillers techniques du Ministre de la Santé Publique et des cadres dudit ministère.

Dans son point de presse, le Secrétaire Général a indiqué que depuis le 20 décembre 2016, sont apparus, dans le village d'AZELIK, des cas de malades présentant des signes de fièvre, céphalées, toux, douleurs ostéo-articulaires et des courbatures. Il a ajouté que suite aux informations reçues relatives à cette situation le 04 Janvier 2017, une équipe médicale d'Ingall a été immédiatement dépêchée sur les lieux pour mener une investigation. Selon lui, cette équipe a consulté 50 patients dont 40 présentant un paludisme confirmé au test rapide.

« Au total 6 décès ont été enregistrés dont 4 deux semaines auparavant et les 2 autres le 03 janvier 2017.Une deuxième équipe du niveau régional s'est jointe à la première pour poursuivre l'investigation et la prise en charge des malades. On ne note aucun malade hospitalisé et 313 personnes sont consultées du 04 au 05 janvier 2017, dont 102 positifs au test rapide du paludisme. Le reste des malades se plaignent pour la plus part de pneumopathie et de rhume. Ces affections respiratoires sont favorisées par la vague de froid intense de ces derniers temps. Par ailleurs, aucun casd'hémorragie n'a été notifié. Tous les malades sont pris en charge gratuitement. L'infirmerie d'AZELK qui était fermée depuis deux mois suite au départ de compagnie chinoise d'exploitation minière, vient d'être ré ouverte, équipée et dotée de personnel, médicaments et consommables médicaux par la Direction Régionale de la santé Publique d'Agadez » a –t-il ajouté.

En définitive, a dit le Secrétaire général du ministère de la Santé Publique, la situation est sous contrôle. Toutefois, a-t-il ajouté, des campagnes de sensibilisation sont en cours pour l'observance des mesures de protection contre le froid et le recours aux services de santé. « Enfin nous rappelons que seuls les services compétents du ministère de la santé publique sont habilités à déclarer et diffuser des informations sur les problèmes de santé publique. Nos services doivent être les premiers à être informés de tout phénomène touchant la santé des populations en vue de prompte réaction » a conclu M. Idrissa Maiga Mahamadou .

Ali Maman(onep)

07 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le samedi, 07 janvier 2017 03:54