Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

Annonce

Lack of access rights - File 'http:/www.nigerdiaspora.com/diaspo/admin/media/edit.gif'

SOCIETE.

(Publié le 08-006-2005) La 12e session ordinaire du Conseil exécutif de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (CEN-SAD) s’est tenue les 29 et 30 mai 2005 à Ouagadougou. Entre autres questions abordées, l’interconnexion ferroviaire régionale dénommée Africarail émanant de la volonté commune de quatre chefs d’Etat : du Bénin, du Burkina Faso, du Niger et du Togo. Sidwaya s’est entretenu avec M. Amadou Kaffa, directeur de l’administration du projet Africarail.
Sidwaya (S) : Pouvez-vous nous présenter le projet d’interconnexion ferroviaire régionale (Africarail) dont vous êtes le directeur administratif ?
(Publié le 24-05-2005) Plus de six millions de personnes  sont menacées de famine et de malnutrition dans des pays du Sahel  après les dégats causés par l'invasion acridienne et la sécheresse. La grave crise acridienne et la sécheresse ont ravagé les  cultures l'année dernière au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Sénégal et au Tchad.  La situation est tellement grave que les éleveurs vendent  leurs bêtes à vil prix et les agriculteurs n'ont d'autre choix que de consommer les stocks de semences qui auraient dû être mis en  terre à partir du mois de juin prochain, pour la saison des pluies.  Au Niger, près de 40% des 10 000 villages que compte le pays,  ont enregistré des pertes de production pouvant aller jusqu'à 100%. Environ 3,9 millions de personnes, soit le tiers de la population  nigérienne, connaissent des difficultés alimentaires.
(Publié le 20-05-2005) Appel de l'ONU pour financer une aide au Niger GENEVE (AP) - Les Nations unies ont lancé jeudi un appel pour financer une aide de 16,2 millions de dollars (12,8 millions d'euros) à quelque 3,6 millions d'habitants au Niger, pays confronté à la sécheresse et à la famine. Au total 800.000 enfants de moins de cinq ans souffrent de la faim dont 150.000 sont gravement dénutris, a précisé l'office de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires. "Une crise silencieuse menace le Nigeré".
(Publié le 28-04-2005) Huit Nigériens ont été tués dans les émeutes qui secouent Lomé depuis l'annonce mardi de la proclamation de la victoire à la présidentielle au Togo du candidat du pouvoir Faure Gnassingbé, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur Katari Foli-Bazi. Ces Nigériens, dont les corps ont été retrouvés brûlés, auraient d'abord été battus par des émeutiers, a précisé le ministre, citant des témoignages d'habitants. Ils ont été tués dans le secteur du port à l'est de la capitale togolaise dans le quartier d'Adakpamé.Selon des témoignages, les Nigériens auraient été tués car le Niger, qui préside la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO), a "pris partie" pour le candidat du pouvoir, selon l'opposition.
(Publié le 24-04-2005) Les criquets pélerins qui sévissent dans le sud du Maghreb, depuis le printemps dernier, se sont déplacés vers la zone sahélienne avec une précocité qui inquiète les autorités locales. Ces pays sont en pleine période de semence, et les insectes, qui ont profité de l’exceptionnelle humidité pour se reproduire, pourraient compromettre la campagne agricole. Si rien n’est fait rapidement, c’est la famine qui guette les habitants de toute la sous-région. Jamais l’Afrique sub-saharienne n’avait été aussi inquiétée par les criquets pélerins depuis la terrible invasion de 1987-1989. Le Président sénégalais Abdoulaye Wade a adressé le 12 juillet dernier une lettre aux membres du G8, dans laquelle il leur demande de « déclarer la guerre aux criquets pélerins ». L’Organisation commune de lutte antiacridienne et antiaviaire (Oclalav) le rejoignait même dans son analyse selon laquelle l’invasion des insectes serait synonyme de « mort programmée de centaines de millions d’habitants » de la sous-région. « Aucun pays laissé à lui-même n’est susceptible de mettre en place un système de protection efficace contre ces ravageurs migrateurs », insistait l’organisme de l’Onu. D’où son appel à la communauté internationale pour aider les pays du Sahel « en moyens matériels et financiers ».
mardi, 11 avril 2006 20:18

Journéee de la concorde nationale

Touareg niger (Publié le 24-04-2005) Le Niger a célèbré dimanche, le dixième anniversaire de la signature de l'accord de paix entre le gouvernement et la rébellion touaregue, consacrant le retour définitif de la paix et la quiétude, a-t-on appris d'une; information en provenance de Niamey, capitale nigérienne. Cette journée est ainsi décrétée depuis le 24 avril 1995, " journée de la concorde nationale", rappelle-t-on. Dans un message adressé à la nation, le président du Niger, Mamadou Tandja, a indiqué que "ces accords consacrent la restauration de la paix, de la sécurité et de l'unité nationale. Ils ont convaincu le reste du monde, de la capacité des Nigériens; à transcender leurs divergences et aller de l'avant avec détermination.   Le président Tandja s'est réjoui de la quiétude retrouvée et du comportement "responsable" des parties prenantes qui sont restées  fidèles à leur engagement.
(Publié le 26 -01-2005) L'ignorance mais aussi l'extreme pauvrete de ces femmes qui se refilent le couteau, de mere en fille, en sont pour beaucoup dans la perpetration d'une activite qui, si jadis, etait consideree comme salutaire pour le bien etre de la femme, n'en demeure pas moins aujourd'hui, un crime d'autant plus grave qu'il porte a l'integrite physique et morale des couches les plus vulnerables de la societe…

Elle a tout juste huit ans, une camisole multicolore et des nattes sur la tete. Cachee derriere un grenier, elle observe avec mefiance les etrangers qui debarquent. Curieuse, elle fait le tour du vehicule. Puis, avec un sourire craintif, elle court prevenir les villageois.


(Publié le 27-10 2004) Le gouvernement nigérien a lancé un appel à la communauté internationale pour réclamer une aide alimentaire suite à l`invasion acridienne qui a ravagé une bonne partie des récoltes faisant planer le spectre de la famine dans le pays. A cet égard, le ministre nigérien du Développement agricole, Abary Maimoussa et celui des Ressources animales, Koroney Maoudé, ont rencontré ce week-end les représentants du corps diplomatique et des institutions internationales résidant à Niamey.
84 chefs traditionnels du Niger et du Nigeria ont pris part à une réunion sur l'éradication de la poliomyélite organisé par le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), du 17 au 18 avril dans la ville nigérienne de Maradi, située près de la frontière avec le Nigeria, selon un communiqué reçu à Dakar. Cette rencontre, ouverte par le président nigérien Mamadou Tandja, a été organisée en prélude des Journées nationales de vaccination contre la polio, qui auront lieu du 23 au 27 avril au Nigeria et du 29 avril au 5 mai au Niger.
lundi, 10 avril 2006 15:23

L'insolente lettre de Brigitte Bardot

Nigerdiaspora(Publié le 09-04-2004) Dans sa derrière livraison du jeudi dernier, notre confrère «Le Républicain» publiait deux lettres ouvertes adressées au Président de la République Tandja Mamadou par deux citoyens français. L'une, par Dr Pierre Pfeffer, Directeur de Recherche honoraire au CNRS/Musée d'Histoire naturelle de Paris et l'autre par Brigitte Bardeau, la célèbre actrice de cinéma, présidente d'une fondation qui porte son nom, protectrice des animaux. Si les deux lettres ont en commun un même objet, c'est à dire la condamnation du braconnage des girafes au Niger, elles se distinguent en revanche par leur contenu et surtout parleur ton.
Page 104 sur 105