Forfait Albarka

Visite du Ministre marocain de la Santé au Niger : Renforcer le partenariat et profiter de l’expertise du Maroc dans le domaine

M. Laourdi El Houssaine En séjour à Niamey dans le cadre du Forum des Premières dames de la CEDEAO qui s’est tenu du 2 au 5 octobre 2017 à Niamey, le Ministre marocain de la santé M. Laourdi El Houssaine a eu une séance de travail avec son homologue nigérien, suivi d’une série de visites dans trois (3) centres hospitaliers de Niamey. Il s’est agi au cours de cette rencontre de faire un tour d’horizon de la coopération entre nos deux pays, notamment dans le secteur de la santé et conformément au souhait émis par les autorités sanitaires nigériennes de renforcer cette coopération. Après les échanges, les deux délégations ministérielles se sont rendues successivement à la maternité Issaka Gazobi, au centre de lutte contre le cancer et au centre d’accueil des enfants en difficultés familiales tous situées au centre-ville de Niamey.

Au cours de la rencontre d’échange entre les parties nigérienne et marocaine, le ministre de la Santé publique, Dr Idi Illiassou Mainassara a souligné l’importance de la coopération entre nos deux Etats. « Cette rencontre exprime la consolidation et le dynamisme des relations de coopération qui existent si heureusement entre nos deux pays. Ces liens de coopération datent de longtemps, initiées par nos dirigeants d’antan et tissés au fil des ans par ceux qui les ont succédés » a-t-il dit. Le ministre a, succinctement rappelé les accords de coopération sur le plan sanitaire notamment la formation et le perfectionnement du personnel médical et paramédical, les évacuations sanitaires et les médicaments.

Parlant des évacuations sanitaires, le ministre de la Santé publique a expliqué que les établissements de soins du royaume chérifien est la première destination des malades nigériens à l’étranger, avec la grande satisfaction de ces derniers. Pour lui, le Niger souhaite le renforcement de cette coopération à travers l’appui du nouvel hôpital général de référence en personnels spécialisés ; la concrétisation de nombreux axes de coopération identifiés à travers plusieurs missions d’experts effectuées au Niger et au Maroc, à savoir la création d’un CHU regroupant les trois hôpitaux nationaux, la formation de spécialistes ; les médicaments produits de santé et l’industrie pharmaceutique.

Le ministre de la Santé du Royaume de Maroc M. Laourdy El Houssaine a exposé en détail toutes les expertises que son pays peut offrir à notre pays. Il a exprimé l’intérêt qu’accordent les autorités de son pays à la santé des populations. Le ministre marocain a rassuré que son pays est prêt à accompagner le Niger dans ce secteur. Il a salué le partenariat qui lie son pays au nôtre, une coopération sanitaire qui ne fait que se renforcer à travers ces visites.

Une série de visites dans trois grands centres médicaux

Dans le souci de continuer à apporter une aide précieuse au secteur de la santé dans notre pays, et pour permettre aux établissements hospitaliers de répondre aux aspirations des malades, les deux ministres en charge de la Santé ont effectué des visites à la maternité Issaka Gazobi, au centre de Lutte contre le cancer et au centre d’accueil des enfants en difficultés familiales. En compagnie de leurs plus proches collaborateurs, les deux ministres ont fait le tour des différents compartiments de ces centres.

Livrant ses impressions à l’issue de ces visites, le ministre Idi Illiassou Mainassara souligné que ces visites visent à toucher du doigt les réalités du terrain, de voir le fonctionnement de ces grands centres sanitaires et d’envisager des solutions à certains problèmes soulevés par les administrateurs hospitaliers. La maternité Issaka Gazobi est l’un des établissements du 3ème niveau que compte le pays, et est créée en 1929, avec une capacité de 173 lits dont 23 berceaux. Elle compte 635 agents tous corps de santé confondus. D’après le ministre Idi Illiassou Mainassara cette maternité accueille aujourd’hui environ cinq fois plus d’usagers en permanence. Malgré l’exiguïté des locaux et la vétusté du plateau technique et du service biomédical, la maternité enregistre ces derniers temps, une affluence massive des patientes, qui pour la plupart, ont été évacués pour des maladies pouvant être prises en charge par des centres périphériques. Les raisons invoquées par le ministre, pour cette affluence c’est l’application intégrale de la gratuité des soins. Il a évoqué les aspects qui entravent le bon fonctionnement du Centre de Cancer, et espère qu’avec cette visite le Niger va bénéficier de l’expertise de ce pays ami qu’est le Maroc.

Pour sa part, le ministre marocain s’est dit impressionné du travail de toutes ces ressources humaines. Selon lui, malgré que ces centres aient bénéficié de gros efforts en matière de bonnes prestations et des prouesses techniques remarquables, des choses restent à faire dans nos pays qui n’ont pas assez de ressources. « Il faut que les partenaires appuient nos Etats car le secteur de la santé rencontre beaucoup de difficultés. Le Maroc est là pour soutenir vos actions, et ensemble nous allons proposer des solutions. C’est un travail colossal que ces agents sont en train d’abattre, nous les encourageons et nous allons rester à leur côté » a déclaré le ministre marocain de la Santé.

Aissa Abdoulaye Alfary(onep)

17 octobre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société