Forfait Albarka

Colloque International Pluridisciplinaire à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) : Des réflexions sur les fondements et les missions de l’Etat en Afrique

Colloque International FLSHLe Département de Philosophie de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Abdou Moumouni de Niamey organise, depuis lundi dernier, en collaboration avec le laboratoire d’Etude et de Recherche en Philosophie, Culture, Communication et Société, un colloque international pluridisciplinaire pour discuter sur une thématique dont les contours de la réflexion constituent indéniablement les préoccupations des Etats africains. Le thème de cette randonnée du donné et du recevoir est ainsi libellé « l’Etat en Afrique : fondements et réponses aux défis du développement ». L’ouverture de ce colloque a été présidée par le Recteur de l’Université Abdou Moumouni Pr. Saidou Mahamadou en présence du directeur de cabinet adjoint en second du Président de la République, Dr. Hama Adamou Souley ; du coordonnateur du CELTHO, M. Komi N. F. Tublu, ainsi que plusieurs participants venus du continent africain et de l’Europe.

Les rencontres scientifiques constituent des moments de prédilection pour les intellectuels qui veulent débattre sans tabous sur les préoccupations de la société. Le colloque international qu’organise le Département de Philosophie de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université Abdou Moumouni de Niamey s’inscrit dans cette dynamique. Il offre une occasion à une diversité d’intellectuels dans plusieurs disciplines pour partager leur réflexion sur le thème retenu. Pour le recteur de l’Université Abdou Moumouni, Pr. Saidou Mahamadou qui a ouvert les travaux de ce colloque qui dureront trois jours, cette heureuse initiative est en adéquation avec le noble objectif d’animation scientifique poursuivi par l’Université Abdou Moumouni.

Des dizaines de spécialistes issus de divers champs scientifiques, vont plancher sur l’Etat, condition essentielle de la possibilité même de tout véritable développement. En effet, à un moment où l’humanité est en proie à une crise multiforme qui affecte l’Etat dans ses nombreuses manifestations, il importe selon le recteur de l’Université Abdou Moumouni de faire un diagnostic précis en vue de découvrir les racines profondes du mal et de prescrire le remède approprié. D’où l’importance et la pertinence du thème de ce colloque, car l’actualité faite de soubresauts multiformes, rend urgente la réflexion sur une telle thématique. « L’intérêt est donc sur le plan strictement scientifique comme d’un point de vue pratique puisqu’il y va de notre sort à tous. L’occasion est idéale pour parvenir, à partir d’un thème aussi stimulant, au renouvellement tant recherché de notre compréhension sur les missions de l’Etat dans tous ses aspects », a relevé le recteur Saidou Mahamadou avant d’inviter les participants à des débats pour tirer le meilleur profit des échanges fructueux qui auront lieu durant cette rencontre.

Le président du comité scientifique Dr. Mounkaila Abdo Laouali Serki a précisé que suite à la diffusion de l’appel à communication, 98 propositions de communications ont été reçues et 85 ont été retenues dont 32 de la Cote d’Ivoire ; 24 du Niger ; 6 du Togo ; 6 du Benin ; 5 du Cameroun ; 4 du Burkina Faso ; 3 du Congo Brazzaville ; 2 du Sénégal ; 1 de la France ;1 du Royaume Uni ; 1 du Gabon et 1 du Tchad. En outre, pour cerner les contours multidimensionnels du thème de la réflexion, a dit Dr. Mounkaila Abdo Laouali Serki, il y a assurément lieu de faire appel à une véritable conjonction d’approches et disciplines scientifiques.

Le thème de ce présent colloque qui a pour ambition d’interroger les fondements théoriques et idéologiques de l’Etat africain actuel dans sa prétention à assurer le bien être collectif vise notamment les objectifs ci-après : procéder à une évaluation critique de l’entreprise étatique africaine par rapport à son aptitude à secréter et asseoir les conditions du développement du continent ; évaluer la pertinence théorique actuelle de la question de la bonne gouvernance en Afrique en vue de son appropriation ; examiner les causes rationnelles de la crise de développement des Etats en Afrique à travers une approche théorique multidisciplinaire et examiner les politiques environnementales des Etats africains.

Dans la perspective de réaliser ces nobles objectifs, des axes de réflexion ont été dégagés à savoir : les fondements philosophiques, culturels et idéologiques de l’Etat ; l’Etat Nation en Afrique : Rationalité politique, Emergence et Défis contemporains ; les instruments de souveraineté de l’Etat en Afrique ; la recomposition géopolitique des Etats Nations balkanisés : l’intégration africaine à l’heure de la mondialisation et les obstacles culturels, idéologiques et politique en Afrique. Pour évaluer les différentes communications qui vont se poursuivre après ce colloque, un comité scientifique composé des spécialistes de plusieurs disciplines et plusieurs Universités Africaines et Européennes avait été mis en place.

Le président du comité d’organisation Dr. Moussa Abdouwahabi, par ailleurs chef du département de Philosophie ; le doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) Pr. Ousmane M. Tandina ont remercié l’ensemble des partenaires qui ont accompagné le département de Philosophie dans la réalisation de son rêve.

Hassane Daouda(onep)

22 novembre 2017
SOurce : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société