Communiqué de presse de la Maison de la Presse

Image d'illustration Image d'illustration Depuis l’annonce par la Direction générale des impôts d’une opération de contrôle au niveau des entreprises de presse et après la mise en place de la commission chargée de l’organisation des élections des membres du Conseil Supérieur de la Communication, des inquiétudes se sont manifestées dans la grande famille des médias nigériens. Saisi de la question, le bureau du conseil d’administration de la maison de la presse s’est adressé aux différentes institutions concernées pour s’informer par rapport à l’opération de contrôle décidée par la DGI et apprécier la situation. C’est ainsi qu’une délégation de la maison de la presse a été reçue par le Directeur général des impôts le lundi 12 février 2018.

L’objectif de cette rencontre à la demande du bureau du conseil d’administration de la maison de la presse est de s’assurer de l’équité de l’opération, d’un délai raisonnable de préparation et des voies de recours en cas de contestation des rapports des inspecteurs des finances. Mieux selon la DGI, l’opération du contrôle n’est pas sélective et concerne toutes les entreprises de presse. En ce qui concerne la commission chargée des élections des membres du CSC, le bureau du conseil d’administration de la Maison de la Presse rappelle qu’elle a été instituée par Décret N°2012-528/PRN/MC/NTI du 06 Décembre 2012, publié dans le journal officiel de la République du Niger N°2 du 15 janvier 2013, l’actuelle commission a été mise en place dans les mêmes dispositions et les élections ont été organisées par la maison de la presse avec la participation de toutes les organisations socioprofessionnelles des médias privés.

Le Secrétaire Général de la maison de la presse fait partie des huit membres de la commission actuelle.

Au vu de cette situation :

  • Le Bureau du Conseil d’administration de la maison de la presse demande à la DGI de prendre en compte la particularité des entreprises de presse qui font du service public et la fragilité de ces entreprises.
  • Le bureau du conseil d’administration assure toutes les structures que les élections seront bel et bien organisées par la maison de la presse avec la participation de toutes les organisations socioprofessionnelles des médias privés disposant de leurs arrêtés de reconnaissance et en présence d’un représentant de la commission d’organisation. Trois représentants des organisations socioprofessionnelles des médias privés seront élus (Un de la radio, un de la télé et un de la presse écrite) dont au moins une femme.
  • Par ailleurs, le bureau du conseil d’administration la Maison de la Presse appelle le gouvernement à accélérer l’octroi du fonds d’aide à la presse 2016 et 2017 et la signature de la convention collective des médias.
  • Enfin, le bureau du Conseil d’administration de la Maison de la Presse appelle les professionnels des médias à un dialogue constructif, à bannir toute forme de division et à cultiver la confraternité dans la grande famille des médias nigériens.

Fait à Niamey le 14 février 2018

Le Bureau du Conseil d’Administration 

Imprimer E-mail

Société