Le Ministre Bazoum Mohamed réceptionne des armes lourdes remises volontaires par des jeunes de la région d'Agadez

Le Ministre Bazoum Mohamed réceptionne des armes lourdes remises volontaires par des jeunes de la régionTrente bandits qui opèrent dans les départements d'Ingal et Tchirozerine régions d'Agadez ont remis une importante quantité des armes composés de gros calibres, des munitions et des grenades. La cérémonie de remise s'est déroulé le mardi 20 février 2018 au gouvernorat d'Agadez sous la présidence du ministre d’Etat, en charge de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires Religieuses et Coutumières M. Mohamed BAZOUM, en présence du Gouverneur de la région, du président du Conseil Régional d’Agadez, des responsables des FDS et des nombreux invités.

Une réponse à l’appel du président de la République

En remettant officiellement cet armement lourd au Ministre de l’Intérieur, le responsable qui a contribué à négocier ces bonnes volontés M. Aghali BARKA conseiller à la primature souligne : ‘’ Le Président de la République et le gouvernement de la 7ème République ont lancé un appel pour que toutes les personnes qui détiennent des armes illicites dans la région les déposent. Nous avons entendu cet appel et nous avons mené une démarche qui a donné ses fruits ce matin. Cette importante remise est donc une réponse à l’appel de SEM. Issoufou MAHAMADOU, Président de la République. Ce sont des armes de guerre de gros calibres et petits calibres dont des 12.7 et roquettes et une grande quantité de munitions que ces jeunes ont accepté volontairement de remettre aux autorités de la région d’Agadez. C’est une fierté pour moi en tant que leader de la région mais aussi conseiller à la primature d’avoir convaincu ces jeunes que la paix n’a pas de prix et qu’ils doivent comprendre qu’il est grand temps pour qu’ils contribuent au développement de leur région. Agadez a besoin de paix’’.

Poursuivant son intervention, le conseiller à la primature d’ajouter : ‘’ Nous tenons ici à remercier les autorités régionales qui nous ont appuyés, et qui nous ont écouté dans cette démarche. Nous remercions le Président de la République SEM. Issoufou MAHAMADOU qui est un homme de paix et le gouvernement pour la confiance qu’il nous accorde. Cette cérémonie est d’une grande importance d’autant plus qu’elle se déroule en présence du Ministre de l’Intérieur. Je pense que d’autres cérémonies de ce genre vont se faire très prochainement car nous avons cette volonté d’aller partout où il est nécessaire pour convaincre toutes les personnes qui détiennent des armes illicites de les remettre aux autorités. Nous demandons seulement aux autorités de nous accompagner pour mener une grande sensibilisation en faveur de la paix sur l’ensemble du territoire de la région d’Agadez. La paix est indispensable pour espérer le développement, et nous allons continuer à apporter notre contribution pour consolider cette paix qui est l’une des grandes priorités des autorités de la 7ème République’’.

Des remises d’armes qui renforcent la sécurité

S’adressant aux trente jeunes qui ont remis volontairement les armes, le Ministre d’Etat Mohamed BAZOUM s’est exprimé en ces termes : ‘’ Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont fait un grand travail de préparation et qui ont persuadé ces jeunes gens de cesser de se livrer à ces activités auxquelles ils s’adonnaient avec ces moyens de destruction. Ce qui s’est passé il y a de cela deux mois en particulier concernant l’axe Agadez- Tahoua a eu un effet sensible dans la baisse de l’insécurité sur ces axes. A chaque fois que nous avons eu une opération de ce genre, il s’en est suivi une baisse considérable de l’insécurité. Nous sommes convaincus que cette fois encore nous observerons le même phénomène. C’est pourquoi, en ma qualité de Ministre de la Sécurité, je ne peux que réitérer une fois de plus mes remerciements à tous ceux qui ont contribué à faire en sorte que ce processus aboutisse. Je voudrais également profiter de cette occasion pour lancer un appel à d’autres bonnes volontés, je sais qu’il y en a, je sais qu’il y a d’autres projets qui sont en cours dans ce sens pour que nous massifions ces genres d’événements afin que nous restaurions définitivement la paix ’’.

Le Chef de Bataillon Seydou OUMAROU coordonnateur régional CNCCAI Agadez n’a pas manqué également d’avoir ses mots : ‘’La première remise est intervenue d’abord à Gougaram. Après Iferouane a suivi. Il y a eu des jeunes d’Amataltal commune d’Ingal et tout récemment des jeunes du Kawar, et ce jour 20 février, le conseiller Aghali a contribué pour aboutir à cette importante remise. Je dis que cette remise est importante au vu les armes remises. Il y a des armes collectives donc des armes de gros calibres, des roquettes et une énorme quantité de munitions et des grenades. Vraiment, je ne peux que me réjouir de cette remise parce qu’elle est vraiment importante. Les textes prévoient des micros finances pour ces jeunes qui ont remis volontairement les armes mais il faut qu’ils se constituent en groupements pour pouvoir bénéficier de ces réponses communautaires de la part de notre commission’’.

Il faut noter qu’au cours de trois derniers mois, la commission nationale pour la collecte et le contrôle des armes illicites région d'Agadez a réceptionné plus de soixante armes remises volontairement par des jeunes qui menaçaient la sécurité des personnes sur les axes routiers de la région.

Issouf Hadan (Agadez)

22 février 2018
Source : La Nation

Imprimer