10ème Réunion de la Commission Tripartite HCR, Niger et Mali sur les réfugiés maliens : Des réfugiés maliens au Niger continuent de regagner leur pays

Refugies Maliens Niger Rapatriement 1Les refugiés ont étté accueillis dans la commune de Ber (Crédit photo Yehya Tandina)11.907, c’est le nombre de citoyens maliens ayant pris refuge au Niger depuis l’éclatement du conflit armé au Nord-Mali. Au cours de la 10éme Réunion de la Commission Tripartite HCR, Niger, Mali et de Groupe de Travail sur le rapatriement volontaire de ces réfugiés qui s’est ouverte, hier jeudi, à Niamey, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) apprend que 2.020 personnes parmi ces réfugiés sont volontairement retournées au bercail.

Il s’agit pour le Niger, le Mali et leur partenaire le HCR d’apprécier, au cours de cette rencontre, les stratégies et autres initiatives mises en œuvre afin de créer les conditions nécessaires au retour et au rapatriement des réfugiés maliens.

Selon Alexandra Maurelle, représentante du HCR au Niger « 11.907 réfugiés maliens vivant au Niger » et ayant bénéficié de l’accueil, de la facilitation conjointe du Gouvernement nigérien et du HCR, ont vu leur rapatriement volontaire au pays. Parmi ceux-ci figurent 2.020 personnes qui ont déjà pris l’initiative de retourner au Mali en 2017.

« Ce mouvement de retour bien que relativement timide indique que des solutions durables sont possibles pour peu que nous y travaillons ensemble. Cela seul suffirait à motiver le HCR à continuer ses efforts sur ces segments de déplacement forcé au Niger » a-t-elle commenté.

Cette hospitalité des autorités nigériennes d’accueillir ces personnes fuyant les conflits a été vivement saluée par les autorités de Bamako. Abdoulaye Issa Maïga, Conseiller Technique au Ministère malien de la Solidarité et de l’Action Humanitaire qui est venu spécialement pour la circonstance a, au nom du Gouvernement de son pays, remercié le Niger pour tous les efforts fournis pour la protection de ses compatriotes.

Le Secrétaire Général du Ministère nigérien de l’Intérieur, de la Décentralisation, des Affaires Coutumières et Religieuses, Ider Adamou, a   rappelé que l’enjeu est de taille, et c’est pourquoi, il a exhorté les participants à cette réunion, à une analyse plus approfondie de la question pour permettre aux autorités de prendre les décisions idoines pour l’avenir des réfugiés maliens.

Mahamane Sabo Bachir

23 février 2018
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Société