Campagne de sensibilisation de proximité et d'échanges de bonnes pratiques sur l’utilisation du courant électrique L’Ong CODDAE œuvre dans la prévention des risques

le président de l’ONG CODDAE, M. Moustapha Kadi OumaniLe président de l’ONG CODDAE, M. Moustapha Kadi Oumani L’Ong CODDAE a organisé dimanche dernier à drahiré dans la commune rurale de Bitin kodji, un village nouvellement électrifié, une séance de sensibilisation de proximité et d'échanges de bonnes pratiques sur l’utilisation du courant électrique. L’objectif principal visé à travers une telle activité est de donner aux populations des informations utiles pouvant les préserver des risques souvent mortels de la mauvaise utilisation du courant électrique.

Al’occasion de ces échanges, le président de l’ONG CODDAE, M. Moustapha Kadi Oumani, a souligné que nul ne peut contester que la prévention des accidents électriques, doit constituer une préoccupation constante des abonnés. Il a ajouté que trop souvent, au village, les travaux d’installations électriques ou d’entretien, s’effectuent sur des équipements sous tension. Dans de telles circonstances, chaque villageois peut s’exposer à des risques. « A l’instar de plusieurs habitants de notre pays, les abonnés de Nigelec à Dahiré, ont non seulement peur d’être surfacturés, mais ne maitrisent aucune procédure d’utilisation du courant électrique. Par exemple, pendant la journée, certaines ampoules ne sont pas éteintes et dans certains cas, ce sont des raccordements anarchiques qui alimentent plusieurs maisonnettes. La cause principale des sinistres, réside dans des installations ne répondant pas aux normes de sécurité. Un certain nombre d'accidents sont dus à un manque de vigilance et au nonrespect des consignes élémentaires de sécurité » a indiqué M. Moustapha Kadi Oumani.

Dans ces conditions, a-t-il ajouté, l'utilisation du courant électrique pré- sente des dangers pour les personnes et les installations. Les incendies sont les dangers fréquents sur les installations électriques: ils peuvent être provoqués par des échauffements liés à l'effet Joule dû à une surintensité. A cet égard, a dit le président de l’ONG CODDAE, des dispositifs de protection, genres fusibles, disjoncteurs, etc… doivent être installés dans toutes les maisons pour interrompre le courant lorsqu'il atteint une valeur dangereuse.

Au cours de cette rencontre avec les populations de Drahiré, M. Moustapha Kadi Oumani a évoqué les multiples avantages de l’électricité pour les abonnés qui pourront favoriser la création des petits métiers. Il a également parlé des branchement anarchiques qui mettent en danger la vie des citoyens. « On ne peut pas se satisfaire des avancées de l’électricité que lorsque la prévention des accidents d’origine électrique qui repose, d’une part, sur la sécurité des installations et de l’appareillage électrique et, d’autre part, sur le respect des exigences et des bonnes pratiques lors de travaux sur ou à proximité des installations électriques, est effective » a dit le président de l’ONG CODDAE. Il a par la suite parlé d’une série de précautions qui doivent être prises pour protéger les enfants et même les adultes, et des comportements à éviter pour que l’utilisation de l’électricité soit bénéfique pour toute la communauté.

Oumarou Moussa

20 mars 2018 
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Société