SIM Aminchi 0range

Faits divers : Interpellation de sept (7 ) trafiquants de drogue exerçant au marché Katako de Niamey

Image d'illustrationImage d'illustrationDans le cadre de la lutte contre la drogue en milieu urbain, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a initié des opérations dans certains endroits criminogènes de Niamey. Hier matin, l’Officier de Police Ousmane Bako Aichatou, directrice adjointe du Service central des Informations, des Relations Publiques et des Sports à la Direction Générale de la Police Nationale, a présenté aux médias, sept (7) individus qui ont été interpellés dans le marché de Katako pour trafic de drogue portant sur plus de 32 kilogrammes de cannabis, 15.383 comprimés de Tramadol et 7.601 comprimés de diazépam. La présentation de ces malfaiteurs a eu lieu en présence du Substitut du Procureur de la République, Mme Ibrahim Fatouma Nouhou.

Selon l’Officier de Police Ousmane Bako Aichatou, ces pratiques sont courantes dans les marchés de Niamey, notamment à Katako qui ravitaille fortement les autres régions du Niger en drogues et où viennent s’approvisionner les jeunes consommateurs de Niamey. Cette action, a-t-elle précisé, vient s’ajouter à d‘autres opérations similaires récemment menées par l’OCRTIS dans le même marché et qui porte le bilan à un total de 42 individus interpellés et déférés, 98 kilogrammes de cannabis saisis, 25.640 comprimés de tramadol et 12.678 comprimés de diazépam saisis, 14 motos et 01 véhicule saisis. Ces différentes saisies démontrent l’ampleur de la consommation de ces types de drogues par des jeunes nigériens, notamment les mileiux scolaires. C’est pourquoi l’OCRTIS attire l’attention des parents sur les comportements et les fréquentations de leurs enfants.

Appréciant les actions de l’OCRTIS, le Substitut du Procureur de la République, Mme Ibrahim Fatouma Nouhou, a souligné que ces interpellations sont là pour montrer que cet office met tout en œuvre pour endiguer le phénomène du trafic des stupéfiants. Ces agents, note-t-elle, prouvent leur détermination dans ces dossiers et la minutie des enquêtes qui sont menées à leur terme."Les perquisitions ont permis de saisir une quantité assez importante de drogues et c’est tout à leur honneur», a-t-elle souligné. Les policiers ont aussi saisi un carnet d'adresses et de commandes, qui en plus de prouver pleinement l'existence de réseaux de trafic, va permettre de remonter à certains clients.

"C'est une opération qui fait suite à bien d’autres. Nous ne pouvons que louer l'efficacité du travail des enquêteurs qui sont restés mobilisés sur ces affaires de drogue", a-t-elle soutenu avant d’exhorter l’ensemble des agents de l’Office à tout mettre en œuvre pour démanteler les réseaux de trafiquants.
Aïssa Abdoulaye Alfary

14 avril 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Société