Communiqué conjoint de l'Union des Scolaires Nigériens (USN) et del'Union des Étudiants Nigériens à l'Université de Niamey(UENUN)

Image d'illustrationImage d'illustrationUnion des Scolaires Nigériens
Union des Étudiants Nigériens à l'Université de Niamey
Commission Presse UENUN
Communiqué :
|-CONTEXTE-JUSTIFICATION:
Il vous souviendra que le CD USN a décrété un mot d'ordre de 72 heures après des tentatives de négociation et de conciliation avortées,le CD USN a déjà décrété plusieurs autres mots d'ordre après épuisement de son ultimatum.
Ce mot d'ordre d'aujourdhui mercredi 18Avril 2018 est intervenu dans le même cadre de nos justes et légitimes revendications inscrites comme préalable pour la résolution de la crise Scolaire au Niger,apres un dialogue de sourd entre le CD USN et la partie gouvernementale.
Comme toujours l'UENUN n'a pas dérogé à la tradition dans le cadre du respect strict du mot d'ordre.Mais à la profonde indignation des camarades ,tombe une pluie torrentielle des lacrymogènes ayant provoqué la réaction courageuse des camarades ainsi que des résistances d'une journée.
Cette dernière a eu comme bilan provisoire :
À l'Université Abdou Moumouni entre les dignes et vaillants camarades militantes et militants et les bidasses incultes armées jusqu'aux dents , après un combat chevaleresque des camarades sur le terrain de 8h jusqu'à 17h ayant conduit à la brutale fermeture du campus universitaire par le gouvernement sanguinaire,il ressortirait les conclusions suivantes :
-32 camarades blessés lors de la barbarie sanglante et irrationnelle des forces à la solde de l'oppresseur onze (11) hospitalisés parmi lesquels il ya deux(2) blessés graves et surtout un (1) évacué à l'hôpital de référence depuis 18h suite à une hémorragie crânienne selon des informations provenant des spécialistes (actuellement en soins à l'hôpital de référence),
-Une dizaine des camarades pris et humiliés par des forces dites de l'ordre,puis ,séquestrés par la gendarmerie assassine encore une nouvelle fois après la tragédie du 10Avril 2017,
-Plusieurs dégâts matériels constatés(l'embrigadement du siège UENUN et de la Commission Presse par les gendarmes,une partie du bâtiments ''M'' saccagée et mise à feu ,plusieurs autres biens des camarades saccagées,pillées,une mosquée pleinement gazéifiée de lacrymogène ,etc...)

Le Comité Exécutif de L'UENUN se consterne face à toutes ces injustices(Non respect des préalables posés dans l'ultimatum ,militarisation brusque du campus universitaire et la psychose crée ce jour contre la dignité de l'étudiant et des Scolaires Nigériens en général) et réaffirme son engagement à respecter scrupuleusement le mot d'ordre décrété par le CD USN quelque soit le prix à payer.
Le CE UENUN salue l'engagement inébranlable et la détermination de la grande base malgré les souffrances actuellement endurées par beaucoup des camarades privés de leur domicile(campus universitaire) et lance un vibrant appel à l'Union et à l'engagement et surtout à la vigilance et la solidarité militante car la lutte ne fait que commencer.
Restons unis , solidaires et mobilisés pour l'éventuelle radicalisation de la lutte.

Tous unis nous vaincrons!!!
Vive L'USN!!!
Vive L'UENUN!!!

Pour la C-PRESSE,
Le camarade DGA.

 
 

Imprimer E-mail

Société