Les actes à faire la veille et le jour de la fête de Ramadan : Par Cheikh Boureïma Abdou Daouda

Les actes à faire la veille et le jour de la fête de Ramadan : Par Cheikh Boureïma Abdou Daouda Louanges à Allah Seigneur de l'Univers, Il connaît ce qui est caché et ce qui paraît au grand jour. Il a fait des croyants des frères, Il leur a recommandé Sa crainte et l'attachement à Sa corde c'est-à-dire au Saint Coran, et Il leur a interdit la division et la divergence. Je Lui suis reconnaissant exalté soit-Il. Je témoigne qu'il n'y a point de divinité digne d'adoration hormis Allah l'Unique sans associé et que Mouhammad est Son serviteur et Son Envoyé. Qu'Allah lui accorde Son salut et Ses prières ainsi qu'à sa famille, à ses Compagnons et à tous ceux qui emboîteront leurs pas sur le chemin du bien jusqu'au Jour Dernier. Chers frères et soeurs en Islam, craignez Allah et sachez que l'Islam a pris soin à travers le Saint Coran et la Sounnah du Prophète- de la société humaine et de la résolution de ses problèmes et maux. Ceci parce que l'Islam est la religion d'humanisme par excellence. Il est venu en effet pour honorer et libérer 'être humain. En Islam, la spiritualité et l'humanisme s'épousent étroitement et marchent ensemble. L'Islam ne conçoit pas l'être humain comme un individu isolé du monde, vivant dans un désert ou dans une grotte ou dans un couvent. Au contraire il le conçoit toujours dans une société où il influence et où il est influencé, une société de laquelle il profite et qui profite de lui. C'est la raison pour laquelle Allah dans Ses prescriptions s'adresse toujours à la communauté croyante et jamais à l'individu tout seul. Chers frères et soeurs en Islam, nous allons vous rappeler les actes à faire la veille et le jour de la fête de Ramadan. Sachez qu'il y a plusieurs actes, bienséances et comportements à observer la veille et le jour de la fête de Ramadan dont:

1- Prononcer le Takbîr = proclamation de la grandeur d'Allah.

Cette proclamation ou exaltation de la grandeur d'Allah (Takbîr) commence la veille de la fête de Ramadan dès l'annonce de la fin du jeûne du Ramadan soit par la vision du croissant lunaire marquant le mois de Chawwal soit par la fin du trentième jour du Ramadan. Allah le Très Haut a dit à propos du jeûne de Ramadan: "Le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement (entre le vrai et le faux). Donc quiconque d'entre vous aperçoit [le croissant lunaire la première nuit] du mois (de Ramadan, c'est-à-dire qui est présent à la maison et non en voyage), qu'il observe le kiyâm (le jeûne) !

Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu'il jeûne un nombre égal d'autres jours. Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d'Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants!". Sourate 2, verset 185. La formule de ce Takbîr est la suivante : "Allahou akbar! Allahou akbar! Allahou akbar! La ilaha illallahou, Allahou akbar, Allahou akbar, wa lillahil hamd". Il n'y a pas de mal ni empêchement à ce que le musulman ajoute à cette expression les mots suivants: "Allahou akbarou kabîra, wal hamdou lillahi kasîra, wa soub-hanal-lahi boukratan wa açîla, la ilaha illallahou wahdahou, çadaqa wa'dahou, wa naçara abdahou, wa a-azza djoundahou, wa hazamal ahzâba wahdahou, la ilaha illallahou, wa la na'boudou illa iyyâhou, moukh-licîna lahoud-dîna wa law karihal kâfiroûna. Allahoumma çalli ala sayyidina Mouhammadine wa ala âli sayyidina Mouhammadine wa ala aç-hâbi sayyidina Mouhammadine wa ala azwâdji sayyidina Mouhammadine wa sallim wa bârik alaïhi wa alaïhim kasîran kasîra". Il est de la tradition prophétique ou Sounnah pour les hommes de prononcer à haute voix ces formules caractéristiques des fêtes islamiques dans les mosquées, les marchés, les rues et les maisons, en guise d'exaltation de la grandeur d'Allah et en guise de l'annonce publique de Son adoration et de Ses remerciements. Quant aux femmes musulmanes, elles les prononcent à basse voix. Quel beau spectacle que de voir les musulmans grands et petits proclamer la grandeur d'Allah et Sa munificence partout dans les quartiers à l'occasion de la fin du Ramadan, remplissant ainsi l'espace par ces formules de remerciement et de l'affirmation de l'Unicité d'Allah dont ils espèrent la miséricorde et craignent le châtiment. Cette proclamation de la grandeur d'Allah se poursuit jusqu'au moment de l'accomplissement de la prière de Id où elle prend fin en ce qui concerne la fête de Ramadan.

(A suivre!)

Imprimer E-mail

Société