Cérémonie de remise des biens de feu Dr. Yuzo Tanigaki au ministère de la Santé publique : L’illustre disparu lègue son héritage au Niger

Dr Yuzo Tanigaki Heritage NigerLe ministre de la Santé publique, Dr. Idi Illiassou Maïnassara, a officiellement réceptionné, des mains du Représentant résident de la JICA au Niger, le patrimoine matériel et de formation laissé par feu Dr. Yuzo Tanigaki, décédé le 6 mars 2017 à Tessaoua. C'est un inestimable héritage que le défunt a laissé à la population nigérienne qui viendra renforcer le système de soin et contribuer ainsi à l'amélioration de la santé de la population. La cérémonie s’est déroulée, jeudi dernier, en présence des cadres du ministère et des proches du défunt.

Dr. Yuzo Tanigaki a laissé derrière lui un patrimoine constitué entre autres du centre pilote de chirurgie rurale de Tessaoua d'une capacité d'hospitalisation de 115 lits bâti sur plusieurs hectares ; d'une dizaine de logements à but d'habitation ; de 3 véhicules ; de divers matériels et équipements médicaux ; de divers matériels, mobiliers et ustensiles à usage domestiques ; de matériel d'exploitation, etc. Il y a également le domaine de la formation, de l'encadrement et du social.

Après avoir observé une minute de silence à la mémoire du disparu, le ministre de la Santé Publique a dit que cet événement constitue le vœu d'un grand homme, ami du Niger et de ses ayants droit. Dr. Idi Illiassou Maïnassara a ensuite fait un bref parcours du médecin japonais émérite que fut le Dr Yuzo Tanigaki qui repose désormais à Tessaoua conformément à sa dernière volonté, tout comme sa défunte épouse, Mme Shizuko Tanigaki, décédée en 1999.

Né en 1941 à Kyoto au Japon, feu Dr YuzoTanigaki est arrivé au Niger en janvier 1979 en tant que médecin industriel d'une compagnie pétrolière. A partir de 1982, il travailla pendant une dizaine d'années à l'Hôpital National de Niamey comme médecin expert de la JICA avant de s'installer à Tessaoua. Cette ville était trop aimée par Docteur Tanigaki qui avait préféré y passer le restant de sa vie et souhaité y être enterré. « Dr Tanigaki a consacré plus de 36 années de sa vie à la cause des populations nigériennes en mettant à leur disposition tout son savoir-faire médical » a déclaré le ministre de la Santé publique. Dr Tanigaki a effectua plus de 1000 interventions chirurgicales par an rendant ainsi accessibles les soins chirurgicaux à toutes les couches de la population, notamment les plus défavorisées. Il y avait entre lui et ses patients une réelle complicité et une espèce de familiarité exemplaire qui faisait de lui une personne d'une grande estime. Ceci lui valut plusieurs prix humanitaires au Japon.

«Vu, toutes ces qualités d'homme humaniste, il est clair que Dr Tanigaki fut un grand homme au grand cœur dont la disparition constitue une perte non seulement pour les populations de Tessaoua mais aussi pour toutes les communautés japonaise et nigérienne», a exprimé Dr. Idi Illiassou Mainassara. Le ministre de la Santé Publique a ensuite exprimé sa gratitude aux héritiers du Dr Tanygaki qui ont décidé d'offrir gracieusement tout ce patrimoine à l'Etat du Niger et remercié le représentant résident de la JICA, représentant des héritiers, qui s'est personnellement investi depuis le décès de Tanigaki. Le ministre de la Santé publique, a nom des autorités et du peuple nigérien, exprimé sa profonde gratitude et assuré que ce don fera l'objet d'une utilisation rationnelle et efficiente aux bénéfices des populations nigériennes.

Auparavant, le représentant résident de la JICA au Niger a tenu à rappeler que feu Dr. Yuzo Tanigaki a consacré une grande partie de sa vie aux côtés des populations rurales. « De son vivant, il n'a jamais ménagé d'effort pour rendre accessibles et moins chères les opérations chirurgicales aux couches les plus défavorisées et cela a été l'objectif principal de sa vie» a déclaré M Yamagata Shigeo . Selon l'Information d'Hérédité légitime numéro 1305-18-00002 établie le 10 janvier 2018 par Maitre Kyoko KAMIDE, avocate de la famille du défunt, les héritiers légitimes du Dr Tanigaki sont au nombre de cinq (5).

« Tous les héritiers autour de leur avocate, a-t-il dit, ont décidé de laisser la totalité des biens à l'héritier Taizo TANIGAKI, frère du défunt. Ce dernier dans le souci de voir pérenniser les activités entreprises par son défunt frère et pour le bien-être des populations nigériennes a décidé à son tour de faire don de ses biens aux autorités compétentes nigériennes à savoir le ministère de la Santé Publique » a conclu le représentant résident de la JICA au Niger.

Seini Seydou Zakaria(onep)

24 juillet 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société