Lutte contre la criminalité : La Police judiciaire démantèle quatre réseaux de malfaiteurs

Lutte contre la criminalité : La Police judiciaire démantèle quatre réseaux de malfaiteursChaque jour, il est rapporté dans les causeries et sur les réseaux sociaux des cas d’actes criminels dans la ville de Niamey. Mais chaque jour, la Police nationale traque ces individus qui empêchent aux paisibles citoyens de la capitale de dormir tranquillement. C’est ainsi qu’hier matin la Police judiciaire (PJ) a présenté des individus appartenant à quatre réseaux de malfrats opérant dans des domaines aussi divers que le vol de véhicules, la fausse monnaie et le vol à mains armées. Certains de ces réseaux ont des ramifications au Nigeria.

Selon les explications de la Direction de la Police judiciaire, le premier groupe de malfrats est constitué de trois (3) individus de nationalité nigériane dont le chef est installé au Nigeria. Ce groupe s’est spécialisé dans le vol sur des personnes venues faire des retraits importants au niveau des banques. Leur mode opératoire consiste à crever le pneu du véhicule de la victime ciblée, à la suivre ensuite à moto pour lui notifier la crevaison. Et c’est au moment où la victime s’arrête pour vérifier que les malfaiteurs profitent pour lui subtiliser le sac. A défaut de cela, ils suivent la victime jusqu’à ce qu’elle stationne. Ils profitent ensuite des circonstances favorables pour briser la vitre du véhicule et emporter l’argent. D’après la PJ, ces individus ont, à leur actif, une centaine de millions emportés. Sur les deux membres de ce réseau qui opère à Niamey, un a été arrêté et l’autre a réussi à s’enfuir pour se refugier dans son pays.

Le deuxième réseau démantelé est lui spécialisé dans le vol de véhicules à Niamey et le trafic de ces véhicules volés en direction du Nigeria. Il est composé de trois (3) individus qui circulent la nuit pour repérer des véhicules isolés, garés devant les maisons. Ils utilisent ensuite des fausses clés pour démarrer le véhicule qu’ils acheminent la même nuit au Nigeria en empruntant souvent des pistes pour éviter les postes de contrôle. Ce gang a, à son actif, 16 véhicules volés et acheminés au Nigeria. Deux des trois malfaiteurs ont été interpellés, le troisième a réussi à prendre la fuite. Dans ce dossier, la PJ est en étroite collaboration avec les autorités policières du Nigeria. Une équipe de la PJ s’y est rendu pour solliciter et obtenir la coopération du Nigeria pour démanteler le réseau et retrouver les véhiculés volés. D’ores et déjà, le principal receleur a été identifié et est activement recherché.

Quant au troisième réseau, il opère aussi dans le vol des véhicules qui sont automatiquement ‘’maquillés’’ sur place à Niamey. Le gang est composé de sept (7) individus. Une fois qu’ils ont volé un véhicule, ces malfrats utilisent les services d’un mécanicien qui coupe la partie du châssis comportant le numéro et le fait changer par un autre numéro. Ils changent ensuite la couleur du véhicule et se font régulièrement attribuer une nouvelle plaque d’immatriculation. Certains véhicules sont dépiécés et revendus en pièces détachées. Ce groupe a, à son actif, une douzaine de véhicules volés dont sept (7) déjà retrouvés et immobilisés à la DPJ, deux (2) autres véhicules concassés et revendus en pièces. La PJ poursuit les investigations pour retrouver les quatre autres véhicules restants. En attendant, la PJ a trouvé, au moment de l’interpellation, la somme de 3.030.000 FCFA de faux billets avec ces délinquants.

Enfin, le quatrième gang qui est en constitution opère dans le vol de véhicules et le vol à mains armées. Il comprend déjà huit (8) individus avec pour intention de commettre des vols à mains armées. Ils ont, à leur actif, un véhicule volé pour leur besoin, une arme à feu et des munitions. Selon la PJ, une femme commerçante était dans leur viseur, auprès de laquelle ils espéraient trouver plus de 20 millions de FCFA.

En dehors de ces quatre réseaux, la PJ dit orienter actuellement ses investigations sur le dossier du meurtre crapuleux perpétré il y a une semaine dans la ceinture verte de Niamey. La DPJ rassure la population que les auteurs de cet acte ignoble seront identifiés, interpellés et traduits devant les tribunaux.

Siradji Sanda(onep)

27 juillet 2018
Source : https://nigerdiaspora.net/

Imprimer