Inondations dans la région de Zinder : Plus de 16.317 personnes affectées, dont 3 décès et 23 blessés

Dans la région de Zinder, les inondations enregistrées ont touché sept (7) départements de la région et la Ville de Zinder. Comme le souligne le Secrétaire Permanent Régional chargé du Dispositif National de Prévention et Gestion des Crises alimentaires, M. Ali Seydou, des dégâts ont été enregistrés, à la date du 8 août, au niveau de 14 Communes, ainsi que dans 38 villages et quartiers.

Le bilan du sinistre établi au cours de la première semaine du mois d’août fait état de 1.943 maisons et 8 cases effondrées, entrainant 1.908 ménages sinistrés qui totalisent une population de 16.317 personnes, avec malheureusement 3 décès et 23 blessés. En outre, 1800 têtes de bétail ont péri suite à ces catastrophes qui ont également inondé 21,55 ha de champs de cultures.

Le Comité régional chargé de la gestion des inondations, présidé par le Secrétaire général adjoint de la région, a proposé des actions urgentes à mener. Ainsi les Services techniques ont-ils procédé, dans le cadre de la prévention de la santé des populations, à l’assainissement des cadavres des animaux ayant péri dans les inondations.

De même, une évaluation de l’assistance alimentaire et non alimentaire en soutien aux sinistrés. «dans ce cadre le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed, présidera dès demain, le lancement officiel de la distribution gratuite des vivres aux personnes victimes des inondations avec la mise en place, par le gouvernement de 96 tonnes de mil, 48 tonnes de riz, 3.800 nattes, 3.800 couvertures, 3.800 moustiquaires et 50 tentes », a expliqué M. Ali Seydou. Cet appui de l’Etat, a-t-il espéré, permettra à chaque ménage de couvrir ses besoins alimentaires sur une période d’un mois.

D’autre part, une ONG de la place dénommée DEMI-E a offert 1 tonne de vivres et 25 cartons de savons aux personnes sinistrées. Le second appui élaboré et proposé par le Comité Régional chargé de la gestion des inondations se rapporte au soutien à apporter aux sinistrés pour la reconstitution de leur cheptel ainsi que la reconstruction de leurs habitations à la fin de la saison des pluies.

Pour éviter aux populations des villes et des villages de connaitre des désagréments en période d’hivernage, les autorités communales doivent entreprendre une sensibilisation accrue en leur direction en vue de les sensibiliser à éviter d’établir leurs habitations, voire même leurs exploitations agricoles dans les zones inondables.

Toujours est-il que, a annoncé M. Ali Seydou, la région de Zinder a élaboré un dossier dont le coût global est estimé à plus de 11 milliards de FCFA, soumis au projet PGRC-DU pour mener de grands travaux dans la région dans l’optique de réduire au maximum les risques d’inondations.

Siddo Yacouba, ANP-ONEP/Zinder

17 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer