Message de vœux des Evêques du Niger à la communauté musulmane à l’occasion de la fête de la tabaski

Laurent_Lompo_mgr.jpg«Il est vital que nous continuons à nous tendre la main les uns aux autres sans arrière pensée et à dialoguer sans cesse entre nous» déclare Mgr Laurent Lompo, l’Archevêque de Niamey

La Communauté musulmane de notre pays a célébré le mercredi 22 août dernier, la traditionnelle fête de l’Aïd el Kebir ou fête de la Tabaski. Comme à l’accoutumée, c’est avec joie que les Evêques du Niger, unis à toutes les Communautés Chrétiennes du pays et en leurs noms, ont adressé, par la voix de Mgr Laurent LOMPO, Archevêque de Niamey, leur traditionnel message de vœux de bonne fête à l’occasion de la Tabaski.

Les Evêques ont admis que s’il est vrai que la Tabaski rappelle le sacrifice d’Abraham, force aussi est de reconnaître qu’en Abraham, nous demeurons tous des frères croyants en Dieu. « Car, Abraham est notre ancêtre dans la foi. Unis donc à vous dans la foi au Dieu Tout-Puissant et Miséricordieux, nous voudrions, avec vous, continuer à créer des chemins de rencontre, de tolérance, de dialogue, de fraternité et de justice » lit-on dans le message.

« Nous sommes tous témoins des exclusions, des divisions, des conflits et des catastrophes naturelles dans le monde aujourd’hui. Plus près de nous, dans notre pays, de nombreux hommes et femmes souffrent de l’indifférence des uns vis-à-vis des autres, de l’intolérance religieuse, de l’insécurité, du chômage, de la pauvreté, de la crise migratoire, des effets d’un environnement insalubre et pollué, etc. » a souligné l’Archevêque de Niamey, Mgr Laurent LOMPO.

Dans un tel contexte, a-t-il estimé, il est vital que nous continuons à nous tendre la main les uns aux autres sans arrière pensée et à dialoguer sans cesse entre nous ; un dialogue constructif et inclusif, mais respectueux des valeurs religieuses et morales de nos deux religions. Cela, dans un esprit de fraternité, de justice et de paix. Notre « maison commune », le Niger, en a fortement besoin !

« Que Dieu Tout-Puissant, le Miséricordieux, féconde nos efforts et protège notre cher pays ! Amen. Bonne fête à toutes et à tous ! » a conclu Mgr Laurent LOMPO.

Correspondance particulière de Abandé Moctar

24 août 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer