Tahoua : Ibrahim Dièye élu chef de village de Tamaskort dans le département de Tassara

Ibrahim Dieye elu chef de Tamaskort TassaraÉrigé en village administratif en avril dernier, le village de Tamaskort situé à 90 km de Tchinta et à une soixantaine de kilomètres de Tassara a élu son premier chef en la personne de Ibrahim Dièye. Ce dernier a été élu jeudi dernier pour être chef de village de Tamaskort par un collège électoral de 48 électeurs à l'issue d'un scrutin démocratique et transparent supervisé par le préfet du département de Tassara.

Ibrahim Dièye, seul et unique candidat à cette élection a été plébiscité en présence de plusieurs personnalités et des populations massivement mobilisées pour la circonstance. Après le dépouillement le préfet du département de Tassara, M. Doulla Hassane, a proclamé les résultats comme suit : « sur les 48 inscrits, on note 11 absents, 0 bulletin blanc ou nul, 37 suffrages exprimés valables, soit un taux de participation de 77,08%. Ainsi Monsieur Ibrahim Dièye est élu chef de village de Tamaskort» a t-il déclaré. Bahai comme l'appel affectueusement ses intimes est né le 23 octobre 1963. Il est marié et père de 8 enfants. Avec son élection à la tête du village de Tamaskort, c'est une nouvelle page qui s'ouvre dans la vie de ce village.

L’histoire de ce village nous apprend que Tamaskort est un village de la tribu Attourchane qui vivait autour d'un puits foncé en 1948 ; il ya donc de cela 70 ans. Tamaskort était en voie de disparition. C'est en 1990 que feu Dièye sidi Ahmar père du nouveau chef élu a décidé de revenir s'installer sur le site tribal de ses ancêtres à côté de l'ancien puits, pour reconstruire ce village dont les habitants ont connu des mouvements d'exode avec la sécheresse de 1973. Les chefs du 3ème groupement de Tchinta et celui de Tassara ont tour à tour pris la parole pour donner des sages conseils au nouvel élu en lui demandant de faire preuve de responsabilité et de sagesse, en travaillant de concert avec tous ses frères. Ils ont par la suite demandé au nouveau chef de village de faire preuve d'équité et d'impartialité envers tous ses administrés.

Abdou Abdourahmane ONEP/Tahoua

06 octobre 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer