Orange Money 300%

Dr-Elisabeth Chérif et FSEJ : La décision du Juge

Dr Elisabeth Sherif Bravo à vous, citoyennes et citoyens épris de paix, de justice et d'équité ! Cette décision enrichira la jurisprudence de notre pays. Elle pourra servir de support juridique à d'autres personnes, soucieuses de combattre des injustices plus ou moins similaires à celle que nous avons vécue. Et nous l'avons suscitée, ensemble. Votre soutien et vos encouragements m'ayant accompagnée, du début jusqu'à la fin de cette procédure. Aussi, permettez-moi de vous adresser mes chaleureuses félicitations. Il est bon, par ces temps qui courent, de savoir qu'ils existent encore dans ce pays des personnes sincères, loyales, intègres qui, courageusement et avec une détermination sans faille, placent certains nobles principes et valeurs, au dessus de l'argent, du pouvoir, de la peur et des particularismes douteux. Bravo et que Dieu vous récompense toutes et tous, au centuple. Plaise à Dieu, unis et déterminés, nous ne pourrons que vaincre ! (Dr. Elisabeth Chérif) Extrait de la décision du Tribunal Le tribunal statuant publiquement et contradictoirement en matière sociale et en premier ressort, après avis délibérants des assesseurs:

En la forme:

Reçoit la requête de Dame Elisabeth Chérif régulière ;

Au fond:

Dit que la rupture par l'université du contrat du travail réputé à durée indéterminée est consécutive de licenciement abusif;

Condamne en conséquence l'Université à verser à Dame Elisabeth Chérif les sommes suivantes:

  • 450 370f à titre d'indemnité de licenciement
  • 2 251 854f à titre d'indemnité de préavis
  • 9 007 416f de dommages-intérêt pour licenciement abusif
  • 10 000 000f de dommages et intérêts à titre de licenciement vexatoire
  • condamne l'Université à lui délivrer une attestation de travail conforme sous astreinte de 100 000f par jour de retard.

Makinta  

30 septembre 2018
Source : L'Actualité

Imprimer E-mail

Société