Forfaitt-ORANGE-4G

Coup de gueule : De la nécessité d’un comportement citoyen

Coup de gueule : De la nécessité d’un comportement citoyenLa ville de Niamey est en pleine mutation. Son réseau routier est en train de connaître une énorme transformation depuis la mise en œuvre du programme Niamey Nyala. Comme cela se voit dans tous les pays du monde, les grands chantiers qui tracent les voies de la prospérité, ne se font pas sans encombre. Et il est dans l’ordre normal des choses que les citoyens qui en seront les grands bénéficiaires, soient ceux qui souffrent un peu le martyr pendant l’exécution de ces grands travaux.

Force est donc de constater que par endroit, la circulation routière dans la capitale s’apparente à un véritable parcours de combattant. A la complexité de cette circulation vient s’ajouter l’indiscipline notoire de certains usagers de la route qui font tout pour bloquer systématiquement le passage à leurs concitoyens. Cette assertion s’est confirmée dimanche dernier juste au niveau du nouveau rond point situé en face de l’entrée principale de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey.

En l’absence des éléments de la Police routière à cet endroit, des chauffards effrontés ont sciemment bloqué la voie en créant les conditions d’un embouteillage monstre. Un imbroglio qui paralysa ce lieu névralgique de la capitale.

Pendant d’interminables minutes, plus rien ne bougeait sur ce tronçon. C’est alors que deux messieurs, certainement sortis du quartier «Aéroport », sont venus à la rescousse. Munis de leurs sifflets, ils se sont placés au milieu de ce carrefour et se sont donnés pour tâche de dénouer cet enchevêtrement de motos, de véhicules légers, de bus, et de véhicules gros porteurs. Faisant de grands gestes tout en donnant des coups de sifflets stridents, ils réussirent au bout d’une trentaine de minutes de dur labeur à débloquer la situation permettant ainsi au trafic de reprendre normalement à ce niveau. Tous les usagers de la route présents, ont applaudi en poussant un ouf de soulagement lorsque ces deux individus sont parvenus à réaliser ce qu’on peut qualifier de prouesse.

Au-delà de toute considération, cette action est assurément un geste citoyen qui doit être apprécié à sa juste valeur. Au demeurant, c’est une invite, ou plutôt une interpellation à tous les usagers circulant sur les routes de la capitale à plus de discipline et au respect des règles de la conduite.

Oumarou Moussa (ONEP)

11 avril 2019
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société