Pose de la 1ère pierre pour la réfection des locaux de la Direction régionale de la Protection de l’Enfant et réception de don à Agadez : Pour une meilleure protection des enfants en situation de mobilité

Le gouverneur de la région d’Agadez, M. Saadou Soloké a procédé le 28 juin dernier, à la pose de la première pierre pour la réfection des locaux de la Direction régionale de la Protection de l’Enfant et du Centre de Transit et d’Orientation pour Enfant en Situation de Mobilité couplée à la réception des Motos et kits pour enfant. Ces réalisations s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet intitulé Protection de l’Enfant en Situation de Mobilité initié par l’UNICEF.

La migration a un impact sérieux sur la population en général et les femmes et les enfants en particulier qui sont les couches les plus vulnérables sur lesquels les conséquences sont déplorables et multiples. Il s’agit entre autres de problème de santé ; la malnutrition des enfants ; le retrait de l’école ; l’accès limité à l’eau potable, à l’habitat, à un milieu assaini et de problème de protection. Ces situations exposent les enfants, qui empruntent les routes migratoires, aux abus ; à la violence à l’exploitation ; au phénomène de traite ; à la séparation d’avec les parents et aux violences basées sur le genre.

D’après M. Saadou Soloké, Agadez est un grand carrefour de convergence pour les destinations vers l’Europe en passant par l’Algérie ou la Lybie et reçoit de centaines d’enfants migrants en partance vers ces contrées lointaines et qui se retrouvent dans des situations lamentables. « La réfection des locaux permettra à ces enfants d’avoir des dortoirs pour passer leur séjour dans des conditions acceptables ; de s’épanouir à travers des aires de jeu et de bénéficier des kits et d’une prise en charge globale », a estimé le gouverneur de la région d’Agadez.

Pour sa part, le représentant du Chef de Bureau UNICEF d’Agadez, M. Kaïlou Issaka a réitéré l’engagement de l’institution à accompagner la région dans les actions de développement mais aussi dans les situations d’urgences. « Le phénomène de la migration prend des tournures préoccupantes. Des femmes et enfants sont de plus en plus impliqués et cela, malgré les efforts du gouvernement pour encadrer la migration » a-t-il souligné. M. Kailou Issaka d’ajouter que l’UNICEF a décidé d’accompagner la région dans le cadre du projet DEFIT à travers la construction d’infrastructures d’accueils ; la dotation en kits alimentaires et non alimentaires ; la prise en charge sanitaire ; l’accompagnement psychosocial des femmes et des enfants en situation de mobilité par huit (8) travailleurs sociaux dotés de moyen roulant

Juste après cette cérémonie, le gouverneur Saadou Soloké a reçu des mains du représentant de Chef du Bureau UNICEF d’Agadez un lot de matériel composé de huit (8) motos DT et des kits pour enfant. Ces huit (8) motos permettront aux travailleurs sociaux recrutés dans le cadre de ce projet d’accomplir efficacement leur mission de détection active et autres activités de protection dans les localités d’Arlit ; d’Assamaka et d’Agadez.

Aïchatou Hamma Wakasso, ONEP/Agadez
02 juillet 2019
Source :  http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société