Bonne Fête ! Barka Da Salah ! Wa Kayessi !

Tahoua : Un nouveau couloir de passage de migrants

Tahoua Immigration Europe 2Le nord de Tahoua est en passe de devenir le nouvel axe de passage de migrants en direction de l'Afrique du nord et l'Europe. Une situation préoccupante qui nécessite la prise des mesures draconiennes pour contrôler le phénomène.

De pat sa position géographique, la région de Tahoua est un couloir de passage des migrants en direction d'Agadez, la Libye et l'Algérie. En effet, les dernières mesures prises par les autorités du pays pour bloquer le flux migratoire à partir de la capitale de l'Aïr se sont traduites par le basculement du trafic vers le nord Tahoua en passant par les départements de Tchintabaraden, Tassara et Assamaka en Algérie. Ils seraient plusieurs centaines de migrants pour la plupart des ressortissants des États de l'Afrique de l'ouest notamment des Maliens, Sénégalais, Sierras léonais, Gambiens, Ghanéens et Béninois qui ont réussi à traverser la zone grâce à un réseau de passeurs et de transporteurs clandestins basés dans la ville de Tahoua. Les patrouilles mixtes qui sillonnent la zone ont intercepté à Telemcen, Tillia, Nord Abalak des groupes de migrants à bord des véhicules 4×4 en situation irrégulière. Devant la multiplicité des pistes des fraudeurs et l'immensité du territoire à surveiller, les autorités locales s'inquiètent de l'ampleur du phénomène et redoutent le développement de l'insécurité dans cet espace très proche du Mali en conflit armé. D'où l'urgence de renforcer le dispositif de sécurité en moyens et créer les infrastructures d'accueil des migrants en difficultés. À l'instar de la région d'Agadez, et de promouvoir des projets de développement, seule alternative pour occuper la jeunesse tentée par la migration.

Hachim Mohamed (Tahoua)

09 mai 2017 
Source : La Nation 

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Société