Exposition de produits artisanaux de l’association nomade KELTANAT : A la découverte du mode de vie des nomades touaregs du Niger

IEn marge du 33ème sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine (UA), l’Association nomade artisanale et culturelle du Niger (KELTANAT) a organisé une exposition qui a drainé beaucoup de monde. L’association nomade artisanale et culturelle du Niger (KELTANAT) est une organisation d’artisans. L’exposition organisée du 4 juillet au 10 juillet par cette association a pour but de promouvoir les valeurs culturelles et artistiques du Niger ainsi que le mode de vie des nomades Touaregs. Les objets exposés sont entre autres des bijoux, des portefeuilles, des poufs, des turbans, des tantes, des outres, du fromage (Tchoukou), des tenues touaregs, etc. Selon M. Alhousseini AL Cheifou, président de l’association nomade, artisanale et culturelle du Niger (KELTANAT), leur association est un groupement de plusieurs artisans ressortissants des différentes régions. Et, l’exposition visait non seulement à promouvoir la diversité artistique du Niger plus précisément des nomades Touaregs, leur mode de vie, tout en essayant de les faire revivre et de montrer la richesse culturelle du Niger.

Par ailleurs, le président de l’association nomade artisanale et culturelle (KELTANAT) s’est réjouit de la bonne tenue de cette exposition. « Nous avons reçu beaucoup de visiteurs parmi lesquelles des personnalités dont le Président de la République SE Issoufou Mahamadou, la première Hadjia Dame Aissata Issoufou et plusieurs Premières Dames d’autres pays qui ont beaucoup apprécié nos produits. Je profite de l’occasion pour féliciter tous ceux qui ont contribué dans la réussite de ce sommet, a confié M. Alhousseini AL Cheifou.

Les visiteurs sont émerveillés par la diversité et surtout la qualité des œuvres exposées par les artisans nigériens de l’association KELTANAT. C’est le cas de madame Téophile Henri Justine, une béninoise rencontrée sur place. « Je suis très ravie de voir à quel point le Niger a tant de valeurs artisanales et culturelles ; j’apprécie surtout les bijoux Touaregs, le décor de la tante, et aussi la manière dont les femmes Touaregs sont habillées avec un style purement Nigérien. Cela m’a donné envie de revenir une autre fois pour bien découvrir le Niger et ses merveilles », a –t-elle témoigné.

Moumouni Idrissa Abdoul Aziz

 18 juillet 2019 
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Société