Bonne Fête ! Barka Da Salah ! Wa Kayessi !

Crise d'électricité dans la capitale : À quoi sert la Nigelec ?

NigelecEn remontant le temps, l'on se remémore de l'époque où les guristes s'opposaient méchamment et aveuglement au régime de Tandja Mamadou. En ces moments, nos pseudos socialistes imputaient la moindre panne d'électricité à un certain Foukori Ibrahim, alors administrateur délégué de la Nigelec. Aujourd'hui, après six (6) ans de Renaissance, la Nigelec amorce sa mort clinique.  C'est un fait indéniable, notre société d'électricité agonise sous l'œil indifférent du pouvoir. La bouffée d'oxygène censée provenir de la centrale thermique, pompeusement inaugurée le 2 avril dernier, est tout simplement une chimère, une grosse tromperie. Les habitants de la capitale le pensent haut et fort : le remède a été pire que le mal tant la situation est dramatique ces mois-ci. Gorou Banda, tout comme les rails de Bolloré, est la preuve patente de l'escroquerie érigée en mode de gouvernance par le régime d'Issoufou Mahamadou. Ce sont des montagnes de milliards de FCFA qui ont été investis dans les collines de Gorou Banda en pure perte. Tel est le constat affligeant fait par l'ensemble des nigériens. Ce projet est l'exemple type des conflits d'intérêts qui rongent profondément les Tarayyistes. Entre ce qui est profitable au peuple et leurs intérêts personnels, nos socialistes font toujours le choix de se servir d'abord. Et de toute évidence c'est fut le cas de la centrale de Gorou Banda. Privilégiant des  arrangements mesquins avec des firmes étrangères, les décideurs politiques ont préféré jeter des milliards de FCFA par la fenêtre en optant pour le fuel au lieu du solaire.

  Aujourd'hui, la Nigelec se retrouve dans l'incapacité de fournir de l'électricité aux citoyens de manière pérenne. Du coup, il se pose la question de l'utilité même de cette société étatique. La Nigelec n'a absolument pas la solution aux problèmes de panne d'électricité. D'ailleurs en mars 2016, son directeur général, Khalid Alassane, l'avait reconnu en ces termes : " Personne n'a le médicament, sauf Dieu ". Et visiblement Dieu n'est pas avec les décideurs quant à la résolution ce problème récurrent. Il ne peut en être autrement, car, trop de magouilles, de copinages, d'ententes mafieuses, entourent la gestion de la Nigelec. Comment comprendre qu'une société qui a le monopole d'État dans son domaine ne puisse pas investir à temps dans le renouvellement de ses moyens de production ? Depuis sa création la Nigelec n'a souffert d'aucune concurrence, mais, la voilà incapable d'assurer sa mission première. Devenue la vache à lait du régime en proie aux pires difficultés financières, la Nigelec n'est plus à même de s'autosuffire. Avec ses installations vieillottes, cette société sombre dans les abîmes, faute de liquidités. Tout le monde le sait, Gorou Banda ne peut tirer d'affaire la Nigelec. Une fois de plus, le régime d'Issoufou Mahamadou à berné les nigériens avec ce projet tordu, cousu de fil blanc. Alors question : à quoi sert la Nigelec ? La réponse est connue de tous : la Nigelec sert à rançonner les citoyens pour un service qu'elle ne rend pas correctement, cela pour le plus grand bénéfice du régime.

Alpha
19 mai 2017
Source : Le Courrier 

Imprimer E-mail

Orange Campagne Ramadan 2

Société