Enrôlement biométrique : Quand un député se fait escroquer

Enrôlement biométrique : Quand un député se fait escroquerImage d'illustrationDans le cadre de l’enrôlement biométrique en cours en vue des prochaines élections de 2020-2021, chaque parti politique demande à ses militants et sympathisants d’aller se faire enrôler. C’est dans cette perspective qu’un richissime député d’un parti de la majorité aurait informé des ressortissants de la région de Tahoua désirant aller pour l’enrôlement biométrique, qu’il y a des bus qui seront mis à leur disposition. Selon notre source, chacun doit passer pour décliner son identité et se faire enregistrer, un acte que le richissime député soutient avec une enveloppe de vingt mille francs (20 000 FCFA). Ils étaient nombreux au rendez-vous, le samedi 30 novembre 2019. A tour de rôle, chacun s’est fait enregistrer et a empoché les vingt mille (20 000 FCFA). Les formalités remplies, le bus démarre à destination de Tahoua. Arrivés à une station d’essence pour l’approvisionnement d’usage en carburant, quelle ne fut la surprise du chauffeur en jetant un coup d’œil à l’intérieur du bus, de constater qu’il n’y a plus âme qui vive. Le bus était totalement vide de ses passagers. Tous les occupants se sont évaporés dans la nature sans donner la moindre explication au chauffeur.

11 décembre 2019 
Publié le 04 décembre 
Source : Le Monde d'Aujourd'hui

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société