DGI : À quoi joue le sieur René Joly ?

DGI : À quoi joue le sieur René Joly ?Le bonhomme n’en fait plus qu’à sa tête depuis qu’il a été nommé au poste de directeur financier et matériel, raconte-t-on dans les milieux de la Direction générale des impôts. Il n’aurait aucun respect, aucun égard pour ses supérieurs hiérarchiques qui se demandent de qui tientil pour mettre à mal à ce point l’administration fiscale. Une administration qui est visiblement en train de subir les contrecoups du climat délétère que ses actes inconsidérés font régner, l’atmosphère devenant de plus en plus lourde. Selon des sources dignes de foi, il défierait tous les agents de la Dgi, prétendant bénéficier du soutien ferme du ministre des Finances. Vrai ou faux, dans les milieux de l’administration fiscale, René Joly semble y tirer un beau capital de crainte. Seulement, les faux-semblants, particulièrement dans un registre où ce sont les performances qui forcent le respect et non forcément des passerelles quelconques, soient-elles politiques, ne durent pas. Le Courrier a sobrement enquêté sur les extravagances de ce personnage et a découvert que c’est du pipo, le ministre ayant toujours soutenu qu’il travaille pour l’intérêt général et ne saurait, à ce titre, avoir des préférences entre ses collaborateurs. Du reste, celui qui se gargariserait un peu partout d’avoir le soutien aveugle du ministre pourrait avoir quelques soucis avec la Halcia qui enquête actuellement sur un dossier de corruption dans lequel on pourrait lui demander des explications.

Affaire à suivre.

18 avril 2020
Source : Le Courrier

Imprimer E-mail

 #findesviolencesfaitesauxfemmes#findesviolencesfaitesauxfemmes

 

Société