Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

mardi, 11 avril 2006 10:54

Des menaces planent sur le football au Niger

Évaluer cet élément
(0 Votes)
(Publié le 30-09-2004) Des menaces planent sur le football au Niger et au Nigeria. En effet, la Fédération internationale de Football association (FIFA) menace de suspendre les équipes nationales du Niger et du Nigeria de toutes compétitions internationales.Les raisons sont dues au fait qu'au Niger, l'instance du football international n'est pas contente de l'implication de l'autorité gouvernementale dans la gestion de la fédération nigérienne de Football (FENIFOOT), créant du coup deux clans, en soutenant un groupe contre l'actuel président Hima Souley. Au Nigeria, c'est une ingérence abusive des autorités qui choisissent et démettent à souhait des membres fédéraux.
La FIFA n'admet pas que la politique mette son nez au sein des structures fédérales dont les membres doivent être élus et non choisis par les autorités du pays. Le Niger a jusqu'au 6 octobre prochain, date butoir, pour régler le différend qui coexiste au niveau de la FENIFOOT. Ce jour, le comité exécutif de la FIFA se reunira pour entre autres prendre une décision. Au cas où aucune solution n'est trouvée, le Mena juniors qui joue ce week-end contre le Maroc le dernier tour éliminatoire de la CAN Bénin 2005, verra ses espoirs s'envoler. Le Nigeria a, quant à lui, jusqu'au 31 décembre 2004 pour qu'on ne parle plus de l'ingérence du politique dans les affaires de la Fédération, Sinon Augustine Jay Jay Ockocha et ses jeunes frères seront privés de compétitions internationales. Les menaces de la FIFA reposent une fois de plus la problématique de la gestion des associations nationales de football sur le continent. Il faut vite trouver des solutions qui permettent aux politiques et aux acteurs de trouver leur compte afin qu'on ne parle plus d'antagonisme dans la gestion du football en Afrique.

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15