Orange Money 300%

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

mardi, 20 février 2007 20:48

Qui succédera à Bindigaou?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
La 28ème édition du championnat national de lutte traditionnelle a officiellement été lancée le vendredi dernier à l’arène de lutte d’Agadez par le ministre de la jeunesse des sports et des jeux de la francophonie M.Abdoulrahamane Saidou .

 

ImageEtaient aussi présents à cette cérémonie outre le public qui s’est massivement déplacé , le président de la FENILUTTE, M.Abouba Ganda, le corps diplomatique, les chefs de délégations régionales et bien d’autres invités.

Comme à l’accoutumé dans ces genres de manifestations, des travaux de réhabilitation des infrastructures sportives sont exécutés pour donner à l’ événement toute sa signification et permettre un bon déroulementdes compétitions. L’arène d’Agadez a donc bénéficié de tous ces travaux de réhabilitation.

La mobilisation du public en ce vendredi 16 février à l’arène d’ Agadez, témoigne de la passion que les populations ont pour cette manifestation qui est un véritable symbole de l’unité et de la cohésion nationale.

débuté le samedi 17 février 07 avec à l’ affiche les régions phares de la lutte traditionnelle au Niger qui sont Tahoua, Zinder et Maradi. A l’issue de cette 1ère journée, le champion en titre Oumarou Bindigaou de Maradi a mordu le sable face au redoutable Moussa Bawa de Tahoua. Ce dernier sera terrassé deux jours plus tard par Kobo Babougayya. Quant au vice champion Harouna Abdou de Tahoua, il reste dans la course au sabre au terme de cette 2ème journée des combats.

Sur les 80 lutteurs engagés à la course au sabre, seuls 20 restent invaincus après deux journées et demie des combats. Parmi les invaincus Maradi a 4, Agadez 4,Dosso 3, Niamey 3 , Diffa est éliminé de la course au sabre, Tahoua 2, Tillabery 2 et Zinder 2 .

 
Sahirou Yousouf

13 Février 2007

Publié le 12 Février 2007

Source:L'Evènement

 

 

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15