Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 88

mercredi, 04 mars 2009 21:57

Maradi-Zinder : le choc des titans

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lutte_Tahoua_04_03Les combats d’hier mercredi matin, entrant  dans le cadre de la 5ème journée du 30ème  championnat national de lutte traditionnelle ont opposé en première heure Agadez à Diffa, et en seconde heure Maradi à Tahoua.
Le moins qu’on puisse dire est que cette journée a été chargée d’émotion pour les supporters des deux grandes écuries de Maradi et de Tahoua, qui se sont finalement neutralisées sur un score de parité de 5 victoires partout. La première confrontation entre Agadez et Diffa a tourné à l’avantage de des géants de l’Air, qui ont dominé et vaincus leurs adversaires par 7victoires contre 3. Laminou Maidaba, le seul invaincu d’Agadez a triomphé du virevoltant Ari Kaboulé, franchissant ainsi l’obstacle  Diffa.
Du côté de Diffa, le public de l’arène Hamidine Maidaré a une fois de plus apprécié la technicité de Kabirou Mai Ankoua, seul invaincu de sa région, qui a envoyé sans coup férir Hachimou Hantchi sur la terre ferme.
La rencontre tant attendue entre les gladiateurs de Tahoua et ceux de Maradi, a été d’une belle facture. L’arène était surchauffée par cette ambiance de grands défis entre les deux équipes. Cette atmosphère très chargée a laissé s’échapper certaines passions, mais qui ont été très vite maîtrisées par les forces de l’ordre. Cependant l’acte posé par le lutteur Chaibou Gambo de Tahoua doit être sanctionné avec la dernière energie. Ce dernier s’en est en effet, pris à l’arbitre central après qu’il eut perdu son combat.
Hormis cet incident, les combats ont véritablement repondu à l’attente du public. Des quatre invaincus dont disposaient chacune des écuries, il ne reste plus que deux partout. Autrement dit, le choc a été si violent que Hchimou Dan Dawo et Issa Dan Gawaro d’un côté et de l’autre Mahamadou Anafi et Souley Rabagardama ont été écartés de la course au sabre.
Le teaureau de l’Ader, Harouna Abdou tient toujours sur ses jambes, car il lui a suffit  moins de cinq minutes de combat pour faire mordre la poussière à Maman Issa de Maradi. Au finish, Tahoua conserve deux invaincus que sont Harouna Abdou et Issoufou Gado ; et Maradi aussi deux invaincus, Idrissa Natabawa et Oumarou Ali Bindigaou.
Dans l’après midi, Dosso a battu Niamey par 8 victoires contre 2, et Zinder s’est balladé devant Tillabéri sur le score de 7victoires contre 3.
Au total, il reste 12 invaincus à la date d’hier. Ce sont Kabirou Mai Ankoua de Diffa ; Salelé Sahabi et Yacouba Adamou de Niamey ; Oumarou Bindigaou et Idrissa Natabawa de Maradi ; Alio Salaou et Idi Kantou de Zinder ; Laminou Maidaba d’Agadez ; Harouna Abdou et Issoufou Gado de Tahoua ; et Aboubacar Oumarou Tchera et Halilou Soumaila de Dosso.

De notre envoyé spécial à Tahoua Alfa Djibo

Publié le 04 mars 2008
Source: http://www.nigerdiaspora.net

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15