lundi, 20 août 2012 12:20

Jeux Olympiques de Londres 2012 : « les résultats auxquels nos athlètes sont parvenus sont à saluer», affirme le directeur général des sports, M. Abdoulaye Mahamadou

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les jeux olympiques de Londres ont éteint leurs lampions dimanche dernier à l’Olympique stadium de Stratford dans la banlieue Est de la capitale anglaise. Comme à l’occasion de la cérémonie d’ouverture, les anglais ont gratifié le monde entier d’un spectacle à la dimension du succès de ces

jeux lors de la clôture. A l’issue de cette cérémonie, les sportifs des cinq continents se sont donné rendez-vous en 2016 à Rio de Janeiro au Brésil. Le Niger a participé à ces jeux olympiques de Londres avec six athlètes dont trois qualifiés.
Analysant les résultats réalisés par les athlètes nigériens, le Directeur général des Sports au Ministère de la Jeunesse des Sports et de la Culture, M. Abdoulaye Mahamadou, a de prime abord  salué la qualification du judoka, du boxeur et du rameur d’aviron. « Comme vous le savez, depuis Issaka Daboré, le Niger a toujours participé aux jeux olympiques sous le principe de l’universalité des jeux, qui consiste à inviter deux athlètes et deux nageurs ; un garçon et une fille dans chacune de ces disciplines, parce que simplement ils ne réalisaient pas les minima. Cette année, le boxeur, le judoka et le rameur d’aviron, par des efforts propres, ont pu se qualifier à ces compétitions qui sont organisées ici à Londres. Donc c’est déjà quelque chose de positif qu’il faille saluer » a dit le Directeur général des Sports. Evoquant la compétition, il a souligné avoir constaté que le judoka a passé le premier tour en éliminant un combattant du Honduras. « Cela est un effort méritoire qu’il faut saluer. Je pense que globalement on peut se satisfaire de ce qui s’est passé. Mais il est important de relativiser. Ce sont des jeunes qui sont venus à une compétition de très haut niveau ; et qui, il faut le noter, ne sont pas toujours dans les meilleures conditions de préparation pour ce genre de compétition. Les résultats auxquels ils sont parvenus sont des résultats à saluer. Et je pense que le Comité Olympique et l’ensemble des fédérations sportives, avec l’appui du ministère, vont faire en sorte que nous dépassions l’adage de Pierre de Coubertin, pour gagner au-delà de la simple participation. Si nous avions pu avoir une médaille en boxe en 1972 par  Issaka Daboré, il n’ya pas de raison que nous ne puissions pas nous mettre au travail et faire des résultats qui répondront à l’attente du peuple nigérien» a indiqué M. Abdoulaye Mahamadou. Il a ajouté que l’appui du Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture à ces jeunes, ne va pas faire défaut. Il a précisé qu’il suffit simplement que les fédérations sportives, notamment les fédérations de judo, boxe et de sports nautiques,  puissent élaborer un programme de travail à l’endroit de ces jeunes. «Un programme  qui sera soumis au ministère de la jeunesse des Sports et de la Culture, et avec les  autres partenaires des différentes fédérations concernées, nous pourrions apporter l’appui nécessaire et l’accompagnement indispensable à l’éclosion des talents de ces jeunes. Ils ont montré qu’ils sont talentueux, et il est nécessaire de les accompagner. Je puis vous assurer que le ministère restera très attentif par rapport à cela, et il va encourager toutes les fédérations qui sont en train de faire de bons résultats pour que les jeunes puissent hisser haut le drapeau de notre pays. D’une générale, l’organisation des jeux olympiques de Londres a été une réussite. C’est vraiment le sommet de la pratique sportive, et je pense que le comité d’organisation de ces jeux olympiques, n’a ménagé aucun effort, pour que les différents participants soient dans les meilleures conditions pour pouvoir  compétir et avoir des résultats à la hauteur de la compétition » a conclu le Directeur général des Sports.
Oumarou Moussa

20 août 2012
Publié le 20 août 2012
Source : Le Sahel 

Lu 4006 fois Dernière modification le lundi, 20 août 2012 13:06