Sanef 2018

mardi, 04 novembre 2014 21:06

Coupe d’Afrique des Nations 2015 : La CAF confirme la tenue de la compétition du 17 janvier au 8 février

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football s’est réuni dimanche dernier à Alger en vue d’examiner la requête du Ministère de la Jeunesse et des Sports du Royaume du Maroc portant sur le report de la Coupe d’Afrique des Nations Orange 2015.  L’unanimité s’est faite sur le maintien de la compétition aux dates initialement convenues, à savoir du 17 janvier au 8 février 2015.
Cette décision de l’organe dirigeant du football africain se fonde sur plusieurs raisons.

Depuis le début de la propagation de la maladie à virus Ebola,  la CAF a toujours agi en suivant le principe de précaution et de préservation des vies humaines en appliquant scrupuleusement les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). C’est ainsi qu’il a été décidé par une circulaire datée du 12 août 2014 de suspendre toutes les compétitions de la CAF dans les pays fortement touchés par la maladie. Il s’agit du Libéria, de la Sierra Leone et de la Guinée. Ainsi la CAF a pu organiser sereinement toutes ses compétitions sur l’ensemble du continent depuis avril 2014 sans qu’aucun cas d’Ebola ne puisse être déclaré en rapport avec l’organisation d’une rencontre de football. L’OMS a réitéré à la CAF ces mêmes recommandations dans une lettre adressée le 14 octobre 2014, et elle a confirmé dans un communiqué de presse publié le 23 octobre 2014, qu’elle ne recommandait pas l’annulation de réunions internationales et des rassemblements de masse dans les pays autres que ceux durement touchés.  L’obligation a été faite à toutes les associations nationales de la CAF de s’astreindre au respect des protocoles sanitaires prescrits par l’OMS, tant au départ des pays affectés par l’épidémie qu’à l’arrivée dans les pays hôtes. Des trois pays dans lesquels l’épidémie sévit largement, seule la Guinée conserve une chance de qualification pour le tournoi final de la CAN Orange 2015. Or, la Guinée dispute ses matchs à domicile à Casablanca en s’astreignant à un protocole sanitaire mis en place par le Maroc, et qui n’a montré jusqu’ici aucune faille.  Par conséquent, la CAF estime que le dispositif sanitaire actuel mis en place au Maroc, et dont l’efficacité a été prouvée, est largement capable de faire face au flux très limité. Le calendrier de la CAF s’étant étoffé au fil des ans et compte onze (11) compétitions aujourd’hui. Tout changement dans le chronogramme des compétitions se ferait au détriment du reste de l’agenda de la Confédération, notamment le Championnat d’Afrique des Nations prévu en janvier 2016 au Rwanda que la CAF maintient également aux dates convenues.  La CAF a l’obligation de respecter le calendrier international tel qu’élaboré par la FIFA, afin de garantir la libération des joueurs évoluant dans les clubs étrangers, ces joueurs représentant une majorité au sein des sélections africaines et permettant le rayonnement du football Africain.  Depuis sa création, la capacité de la CAF à respecter ses engagements et tenir à temps ses compétitions lui a permis de maintenir une relation saine et de confiance avec ses associations nationales, leurs autorités, le public, les partenaires commerciaux et toutes les autres organisations sportives internationales.  Ainsi, le Comité Exécutif de la CAF confirme le maintien de la compétition aux dates initiales (17 janvier – 8 février 2015), tout en demandant à la Fédération Royale Marocaine de Football de préciser la position définitive du Maroc au plus tard le 08 Novembre 2014. Une réunion du Comité exécutif se tiendra le 11 novembre 2014 au Caire pour prendre les décisions qui s’imposent.
 Oumarou Moussa

 

05 novembre 2014
Source : Le Sahel

Dernière modification le jeudi, 30 juillet 2015 04:45