jeudi, 19 février 2015 04:08

Coupe d’Afrique des Nations U17 : Golden Eaglets du Nigeria et Sily National de Guinée font match nul un but partout

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Can U17 Nigeria GuineeLes rencontres entrant dans le cadre de la 11ème édition du championnat d’Afrique U17 Niger 2015 se poursuivent au Stade Général Seyni Kountché et au Stade Municipal de Niamey. Hier, dans le cadre la 2eme journée du groupe A, pour le second match de la soirée, la Zambie l’a remporté face au Mena du Niger au score de deux (2) buts à un (1). (Nous y reviendrons).

Pour le premier match, les Golden Eaglets du Nigeria et le Sily National de Guinée se sont neutralisées au score d’un but partout.

Pour le premier match qui a opposé les Golden Eaglets du Nigeria et le Sily National de Guinée, il  faut rappeler que les deux (2) équipes se sont imposées face à leurs adversaires lors de la première journée. C’est pourquoi ce match de la 2eme journée a un caractère déterminant pour chacune des deux équipes qui  se trouvaient alors engagées dans un challenge pour s’octroyer la première place du groupe. Dès le coup d’envoi de jeu, les guinéens ont techniquement étouffé les Golden Eaglets du Nigeria par un jeu offensif avec des assauts de toutes parts. Surpris par la détermination adverse, les Golden Eaglets ont tenté d’éviter l’irréparable face à un Sily National visiblement en forme. C’est ainsi qu’à la 12eme minute de jeu, la Guinée a obtenu un penalty qui a été transformé  par Sam Diallo à la 13e minute. A la 45eme minute, suite à une erreur défensive, Abdoulaye Jules Keita a tenté de tromper la vigilance du portier nigérian qui s’est  montré en écartant le danger.  En effet, les menaces  se sont multipliées  des deux (2) côtés jusqu’à la fin de la première partie.

Le score était resté de 1 but à 0 en faveur du Sily National cadets de Guinée. A la reprise de jeu, la domination guinéenne se faisait sentir dans tous les compartiments. Contrairement au premier match contre le Mena du Niger, les nigérians n’ont pas assez brillé face au Sily National. Cette timidité du jeu de l’équipe nigériane a permis aux guinéens d’occuper le terrain  et à imposer leur loi. On a assisté à des actions ça et là  de la part des nigérians, mais n’ont pas été concluantes. En outre, les guinéens qui espéraient détenir la victoire entre ses mains se sont contentés de l’unique but marqué, car toutes les occasions face au gardien ont voué à l’échec.
Confiant de leur domination, les guinéens qui n’ont pas profité des belles occasions obtenues suite au laxisme de son attaque, ont été surpris suite à une faute commise par un joueur guinéen dans la surface de réparation. Le juge central, M. Jean Jacques Ngambo de la République Démocratique du Congo n’hésita pas à accorder un penalty en faveur du Nigeria. Ce penalty a été exécuté et réussi par le capitaine des Golden Eaglets Kelechi Nwakali. Même si les nigérians étaient débordés par la magie tactique de Karim Conté, Moussa Soumah,  le Capitaine de la formation guinéenne et autres pièces maîtresse de l’équipe, les poulains d’Emmanuel Amuneke ont su garder leur sang-froid afin de briser le rêve du Sily qui consiste d’étalonner le  Nigeria de son leader du groupe.

Peu après, le but nigérian, le milieu du terrain guinéen Alseny Souma, qui a déjà pris un carton jaune a manqué de vigilance pour éviter une éventuelle exclusion. C’est ainsi qu’à la 85eme  minute, il commet une autre faute synonyme d’un carton rouge. Le Sily National ont fini le match à 10 joueurs contre 11. Convaincus de l’enjeu, les guinéens  étaient restés sereins et engagés jusqu’au coup sifflet final. Le Nigeria et la Guinée se sont quittés par un but partout. Et le Nigeria reste le maître du groupe A.

 Laouali Souleymane

19 février 2015
Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le jeudi, 19 février 2015 04:52