vendredi, 20 février 2015 08:33

CAN U17 Niger 2015/Zambie 2-Niger 1 : Le Mena écarté de la course au titre

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Mena_Cadet_Can_2015Après la cuisante défaite (0-2) qu’il a enregistrée à l’occasion de sa première prestation dans ce groupe A, face aux Golden Eaglets du Nigeria, le Onze national du Niger s’est encore fait piéger, 2 buts contre 1, mercredi dernier par les Chipolopolo cadets de Zambie sur la pelouse du stade Général Seyni Kountché devant des supporters férus du ballon rond. 

Avec deux défaites pour autant de sorties, les poulains de Francisco Castano Benito ont fait leur adieu au titre continental.
Dès l’entame de cette rencontre, les Zambiens ont affiché leurs ambitions tactiques. Il faut prendre de vitesse les Nigériens, leur marquer un ou deux buts, et se mettre définitivement à l’abri. Telle semble être la consigne-maîtresse que le coach Christopher Kaunda des Chipolopolo a donnée à ses joueurs. Dès la première minute de jeu, cette assertion s’est confirmée. En effet, sur une offensive, la première des Chipolopolo, Enock Mwepa, décroche une frappe lourde que le portier du Mena, Abdoul Kahar Issoufou Boubacar, arrive difficilement à détourner en corner. Ce fut le début d’un véritable siège de la surface de réparation du Niger. Plus techniques, et beaucoup plus expérimentés que leurs camarades nigériens, les Zambiens pilonnent à volonté le portier nigérien. Et à la 7ème minute de jeu, ils parviennent à trouver la faille. Sur une passe de Prosper Chiluya dans la surface de réparation du Mena, Patson Daka, qui a été plus rapide que les défenseurs nigériens, se saisit de la balle et la loge dans la cage de Abdoul Kahar Issoufou Boubacar. Malgré l’ouverture du score, les Zambiens maintiennent l’étau autour de la défense du Mena qu’ils malmènent à volonté. Les offensives menées par Kenny Sinkala, et Musonda Siame sèment la panique dans la charnière défensive du Niger, et l’encadrement technique tarde à trouver une solution à cette situation. Les défenseurs nigériens finiront par rompre à la 17ème minute de jeu lorsque sur un centre venu de la droite de l’attaque des Chipolopolo, Wayne Museba bat de la tête l’infortuné Abdoul Kahar Issoufou Boubacar. A 2 buts à 0, la situation commence à s’aggraver pour le Mena. Et cela d’autant plus que ses attaquants font preuve d’une incroyable maladresse dans la surface de réparation zambienne. L’illustration de l’inefficacité offensive du Mena est donnée par Ibrahim Issoufou, qui, à la 30ème minute de jeu, s’est retrouvé nez à nez avec Daniel Sikanyika, le portier des Chipolopolo, sans parvenir à loger la balle au fond de ses filets. La mi-temps intervient sur ce score désastreux de 2 buts à 0. A la reprise, les joueurs nigériens affichent une nouvelle mine et une nouvelle détermination. Ils  multiplient les assauts dans le camp adverse, notamment par Ismael Rabiou Lara Sako et Issoufou Boubacar. A la 62ème minute de jeu, le Mena a même failli réduire le score sur une sortie hasardeuse du portier zambien, mais le tir de Djabiri Ibrahim est détourné par une forêt de jambes des défenseurs Chipolopolo. Les efforts des Nigériens seront récompensés à la 68ème minute de jeu lorsque Malik Saidou Gonda pénètre dans la surface de réparation zambienne et fusille à bout portant Daniel Sikanyika. 2 buts à 1 pour la Zambie. Après ce but, les Nigériens  maintiennent la pression sur le camp zambien, sans succès. C’est sur ce score de 2 buts à 1 en faveur de la Zambie que l’arbitre équato-guinéen Joaquin Esono Eyang met fin à la rencontre. Ce score est synonyme d’élimination pour le Onze national du Niger, qui est ainsi  renvoyé à ses chères études.
Oumarou Moussa


20 février 2015
Source : Le Sahel