mardi, 24 février 2015 04:17

Football/ CAN U17 : Le Nigeria, la Guinée, le Mali et l’Afrique du Sud, qualifiés pour les demi- finales

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Championnat d’Afrique des moins de 17 ans amorce cette semaine sa dernière ligne droite avec les demi-finales qui mettront aux prises dès demain le Nigeria à l’Afrique du Sud, et le surlendemain, le Mali à la Guinée Conakry. Ces deux demi-finales se disputeront sur la pelouse du stade Général Seyni Kountché de Niamey.


A l’issue d’âpres confrontations dans la poule A, à l’occasion des trois journées de compétition, les Golden Eaglets du Nigeria (avec 7points) et le Syli National de la Guinée (avec 4 points) sont sortis vainqueurs de ce groupe. Les Chipolopolos cadets de la Zambie et le Mena du Niger (avec chacun 3 points) ferment la marche de ce groupe A. Dans la poule B, qui s’est produite sur la pelouse du stade Municipal, c’est le Mali qui termine en tête (avec 7 points) ; il est suivi de l’Afrique du Sud (avec 5points). Les champions d’Afrique en titre, les Eléphanteaux de Côte d’ivoire ont été renvoyés à la maison dimanche dernier par les Aiglonnets du Mali à l’issue de l’ultime rencontre de ce groupe (1 à 0).
Une élimination précoce qui dit long sur le niveau réel de cette équipe ivoirienne. En effet, au cours de cette compétition, les Eléphanteaux n’ont jamais su véritablement dominer leur sujet. Ils sont difficilement revenus au score contre les Amajimbos de l’Afrique du Sud qui leur infligeaient un cinglant 2 buts à 0 jusque vers la fin du match. Ils ont par la suite battu des Lionceaux du Cameroun en méforme, avant de s’effondrer contre d’excellents Aiglonnets maliens. En vérité les Eléphanteaux n’ont jamais mérité une place de demi-finaliste à l’occasion de ce championnat d’Afrique des Nations. En plus du fait qu’ils quittent définitivement la compétition, ils ratent également leur qualification pour la Coupe du monde de la catégorie qui se disputera en octobre prochain au Chili.  
Quant au Lionceaux camerounais, il est difficile de croire qu’ils sont venus à Niamey pour une compétition de la trempe de la CAN. Ils ont en effet été médiocres pendant toute la compétition et n’ont pas pu glaner le moindre point. Ils rentrent  donc à Yaoundé avec le sentiment d’avoir tout raté. Un échec qui ne manquera pas de susciter de grosses polémiques au pays de Roger Milla. L’entraineur Joseph Atangana lui-même ne cache pas sa déception. «Le Cameroun était déjà sorti de la compétition bien avant ce match parce que nous avons raté nos deux premières sorties. Aujourd’hui les jeunes ne se sont pas retrouvés devant une équipe sud-africaine qui possède de très solides atouts offensifs. C’est la loi du sport, nous allons continuer à travailler même si la déception est grande » a-t-il dit après sa défaite contre l’Afrique du Sud.     
En demi-finale, les Golden Eaglets du Nigeria affronteront les Amajimbos d’Afrique du Sud. Ce duel entre anglophones répondra certainement aux attentes du public du stade Général Seyni Kountché de Niamey. La deuxième demi- finale sera sans nul doute une des plus mémorables de cette CAN. En effet, le derby entre Maliens et Guinéens a toujours été explosif. A l’occasion de la dernière CAN qui s’est déroulée en Guinée Equatoriale, il a fallu recourir à un tirage au sort (l’un des premiers de l’histoire de la CAN) pour départager ces deux équipes en quête d’une place pour les quarts de finales.
 Oumarou Moussa

24 février 2015
Source : Le Sahel