Sanef 2018

jeudi, 26 février 2015 09:55

CAN U17/ Demi-finale Nigeria 0-Afrique du Sud 1 : Les Amajimbos décrochent leur ticket pour la finale

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La première demi-finale de la 11ème édition du Championnat d’Afrique des moins de 17 ans, Niger 2015, a opposé hier après midi au stade Générale Seyni Kountché de Niamey, les Golden Eaglets du Nigeria aux Amajimbos d’Afrique du Sud. A l’issue d’un match  épuisant pour les deux équipes, ce sont les Amajimbos de la nation arc-en-ciel qui ont battu les Golden Eaglets sur le score étriqué de 1 but à 0.  Une victoire qui les propulse en finale de la CAN U 17 qui se jouera dimanche prochain.


Le duel annoncé depuis la qualification des deux équipes pour les demi-finales a bel et bien eu lieu. En effet, entre ces deux pays anglophones, il y a eu pendant ce match une opposition de styles. Au football très vif et véloce des Golden Eaglets nigérians, les Amajimbos ont opposé leur science tactique et leur résistance physique. Pendant plus de 25 minutes de jeu, les deux équipes qui se redoutent, se sont faits un marquage strict. Des deux côtés, les assauts des attaquants sont vite annihilés par des défenseurs alertes, qui respectent à la lettre  les consignes de leurs entraineurs. La seule action qui a failli faire mouche a été l’œuvre du nigérian Orji Okwonkwo qui, pourtant  à bout portant, n’a pas pu envoyer le cuir au fond des filets de Mondli Mpoto, le portier sud africain.
Il aura fallu attendre la 27ème minute de jeu pour que le public du stade Général Seyni Kountché se lève pour ovationner une véritable action ayant abouti à l’ouverture du score. C’est le virevoltant attaquant Amajimbos, Khanyisia Eric Mayo, qui profite d’une grossière inertie des défenseurs nigérians pour se saisir d’une balle dans les seize mètres et fusiller le portier Akpan Udoh. 1 but à 0, pour les Sud africains. Surpris par ce but, et conscients du retard ainsi pris, les Golden Eaglets appuient sur l’accélérateur et multiplient les offensives dans la surface de réparation sud africaine. A la 34ème minute de jeu une frappe lointaine de Orji Okwonkwo rase le montant droit des buts sud africains. Elle est suivie d’un monumental ratage de Samuel Chukueze à la 40ème minute.
Finalement la mi-temps intervient sur ce score (1 but à 0) défavorable aux Nigérians. A la reprise, les Golden Eaglets tentent de maintenir la même pression sur les buts des Amajimbos par une grande animation offensive, notamment par l’entremise de Samuel Chukueze, Kelechi Nwakali et Ebere Osinachi. Une domination qui s’est avérée stérile malgré le renfort offensif de Christian Charles, Suleimane Mohamed et Nazifi Yahaya tous entrés en jeu pendant cette seconde période. Pendant ce temps, l’équipe sud africaine qui a toujours su réaliser de grandes prouesses pendant les deuxièmes mi-temps de tous ses matches, procède par des contres, et sème de temps en temps la panique dans le camp nigérian.
Sibongakonke, Luvuyo Katlego et autre Khanyisia Eric Mayo, les trois attaquants Amajimbos, ont parfaitement joué leur partition  dans ce match. A cela s’ajoute la vigilance des défenseurs sud africains, qui ont enrayé toutes les actions dangereuses du Nigeria. C’est finalement sur ce score de 1 but à 0 en faveur des jeunes sud africains que le match a pris fin. Les Amajimbos sont en finale de la CAN U17. Ils connaîtront cet après midi, entre Guinéens et Maliens, leurs adversaires de la finale de  dimanche prochain.
Oumarou Moussa

26 février 2015
Source : http://lesahel.org/