vendredi, 27 février 2015 03:39

CAN U17 Niger 2015/Mali 2-Guinée Conakry 1 : Les Aiglons du Mali en finale !

Évaluer cet élément
(0 Votes)

CAN U17 Mali GuineeLa 2e demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans a opposé hier après midi au Stade Général Seyni  Kountché de Niamey les Aiglons du Mali au Sily National cadets de Guinée. A l’issue de la rencontre les Aiglons se sont imposés par 2 buts à 1 devant la Guinée. Le Mali rejoint ainsi  l’Afrique du Sud pour une finale qui se déroulera dimanche prochain. 

 


D’entrée de jeu, maliens et guinéens se sont disputés la maîtrise et le contrôle du terrain. Les  Guinéens ont  fini par céder face au mécanisme de pression mis en place par les maliens. Les Aiglons dans une parfaite coordination du jeu sont devenus les maîtres du terrain et intensifient leurs attaques dans le camp adverse. Convaincus de l’ascendant pris, les Aiglons ont après avoir secoué la défense guinéenne, ouvert le score  à la 24e minute. Le  but  a été marqué par Sékou Koita. Il a trompé la vigilance du portier guinéen et administré un tir croisé qui a perforé la défense guinéenne avant de finir dans le but.  

Ayant accepté la domination et reconnu la puissance malienne, Les guinéens se sont contentés de quelques vaines contre -attaques. La défense malienne a contenu le Sily National. Les deux équipes ont regagné les vestiaires par 1 but à 0 en faveur des Aiglons du Mali.  A la reprise, les deux formations sont revenues dans le jeu avec plus d’engagement et en respectant les consignes de l’encadrement technique. On voyait le Sily National un peu plus déterminé dans le jeu.

Les Guinéens ont adopté une stratégie tactique pour dompter les Aiglons. Il a fallu attendre la 51e  minute de jeu pour voir la Guinée  revenir au score grâce à la magie  d’Aboubacar Touré qui a envoyé de la tête la balle dans la cage du portier malien Alou Traoré. Malgré son agilité et son efficacité, il n’a pu arrêter le coup de canon d’Aboubacar Traoré. Ce but en or a permis aux guinéens d’espérer une éventuelle qualification. La joie  des  Guinéens était de courte durée, car à la 53e minute Aly Mallé  inscrit un but extraordinaire  suite à un coup-franc laissant dans le portier guinéen muet et impuissant.

Aly Mallé, une des pièces maîtresses de la formation malienne, a su agir avec pragmatisme en déstabilisant et étouffant la défense adverse. A 2 buts à 1, les Aiglons étaient plus sereins, organisés et imperturbables. Ils ont maintenu la pression sur le camp du Sily National de Guinée pendant tout le match. Pour sa part, le capitaine de l’équipe a constitué un bloc solide qui a empêché à l’attaque guinéenne de réussir un exploit.  A la fin du match, les Aiglons se qualifient pour la finale en s’imposant par 2 buts à1 face au Sily National de Guinée.

Laouali Souleymane


27 février 2015
Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le vendredi, 27 février 2015 04:44