vendredi, 20 mars 2015 03:35

36ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle à Agadez : Plus que six (6) lutteurs invaincus à l’issue de la 6ème journée des combats

Évaluer cet élément
(1 Vote)

lutte Tra Agadez 2015 11Les compétions entrant dans le cadre de la 36ème édition du Sabre National de Lutte Traditionnelle se poursuivent à l’Arène des Jeux de Lutte Traditionnelle Aboubacar Djibo d’Agadez dans la joie et la sérénité. Le tournoi se passe sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoul Karim Dan Mallan, qu’accompagnent ses proches collaborateurs.

A l’issue de la 6ème journée de combats, rien que six (6) lutteurs restent dans la course au prestigieux sabre. Ainsi, Niamey dispose de trois (3) lutteurs invaincus, Agadez un (1), Dosso un (1), et Tahoua un (1).


Les rencontres de la matinée d’hier on opposé d’abord Niamey et  Zinder, puis Diffa et Maradi. Rappelons d’abord qu’à l’issue de la 5ème journée des compétions, en classement provisoire, la région de Niamey  conserve sa première place avec 119 points et prend largement la tête du groupe. Elle est suivie de la région de Tahoua avec 88 points. Dosso perd la 2ème place et occupe la 3ème avec 84 points ; tandis que la région de Maradi est placée 4ème avec 81 points ;  la région de Zinder est 5ème avec 78 points. Quant à la région d’Agadez, elle se contente de la 6ème place avec 67 points ; ensuite la région de Diffa occupe la 7ème place avec 52 points; et enfin Tillabéry est 8ème avec 34 points.


Par ailleurs, le concours d’accoutrement s’est déroulé le mercredi dernier dans l’après-midi. C’est Saïdou Dan Oudawa d’Agadez qui est classé premier par le jury. Illiassou Issoufou de Tahoua est 2ème , tandis que Harouna Ali de Niamey est déclaré 3ème.


La rencontre entre Niamey et Zinder a enregistré la victoire de Niamey par 7 victoires à 2 et un combat nul entre Inoussa Allassan de Niamey et Nassirou Laouali de Zinder. En effet, Adamou Abdou de Niamey, invaincu, a affronté l’unique invaincu de Zinder Abdou Ibrahim. Adamou est rentré dans le cercle rassurant et serein. Au coup d’envoi du juge central, les deux lutteurs étaient timides et calmes. Ils s’observent pendant environ une minute, avec juste des petites provocations de mains. Abdou Ibrahim a pris par surprise le pied de son adversaire.

 

Inexpérimenté, le lutteur de Zinder a trainé le pied d’Adamou Abdou sur son épaule pendant une minute et s’est posé des questions sur ce qu’il doit faire de cette jambe qui constituait un fardeau pour lui.


Pour sa part, Adamou Abdou de Niamey était serein et imperturbable. Il a pu échapper à cette tentative fatale d’Abdou Ibrahim. Adamou Abdou de Niamey a fini par saisir Ibrahim Abdou par la hanche et exerçait ses forces  sur son dos avant de le mettre à plat ventre en 5 minutes 27 secondes de combat. Ainsi s’achève l’aventure d’Abdou Ibrahim de Zinder,  mettant fin à l’espoir de la région.


La région de Zinder est donc écartée du Sabre National de lutte Traditionnelle.  Le sacre d’Adamou Abdou a motivé les deux (2) autres invaincus de Niamey à s’inscrire dans la dynamique  afin de suivre les traces de leur coéquipier. Sabo Abdoulaye de Niamey, également invaincu, a brisé la résistance de Sani Souley de Zinder en 6 minutes 27 secondes.  Sani Souley était impuissant face à la pression de Sabo Abdoulaye et a mordu le sable. Sabo Abdoulaye continue son chemin rassurant.


Pour sa part, Boubacar Yacouba de Niamey n’a donné aucune chance à Ali Harouna Roba-Roba pour s’appliquer. Il l’a écrasé en 2 minutes 23 secondes.


Ainsi, région de Niamey poursuit le tournoi avec trois lutteurs invaincus en attendant sa dernière sortie face à la région de Tahoua prévue demain vendredi 20 mars au titre de la dernière journée des rencontres inter régions.


La 2ème rencontre de la matinée a mis aux prises Diffa et Maradi. C’est la région de Maradi qui a dominé la région de Diffa par 7 victoires à 2 et un combat nul entre  Chaïbou Abdou de Diffa et Issoufou Rabo de Maradi. Au cours de cette rencontre, les lutteurs ont fait preuve de maturité technique et physique. Il s’est agi pour eux  de produire des belles prestations pour que la fête soit plus belle et pour satisfaire la curiosité des spectateurs qui se sont fortement mobilisés pour le spectacle.


Dans l’après midi, Dosso a obtenu 7 victoires face à Agadez qui en compte 3, tandis que Tahoua a disposé de Tillabéri au score de 6 victoires à 4.


En marge des compétitions, un concours de danse de lutte traditionnelle a été organisé. Après sa délibération le jury attribué le premier prix à l’équipe de Maradi, le second prix à  celle de Tahoua, puis le troisième prix à Agadez.

 

Laouali Souleymane, envoyé Spécial

20 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

 

 

Dernière modification le vendredi, 20 mars 2015 04:36