mercredi, 15 juillet 2015 07:27

Déclaration de l’Union des Journalistes Sportifs du Niger (UJSN) : L’UJSN condamne la suspension des neuf (9) fédérations sportives

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Bureau Exécutif de l’Union des Journalistes Sportifs du Niger s’est réuni en session extraordinaire, dimanche dernier, au siège de l’ONIMED. Après une analyse approfondie de la situation du sport nigérien, il a rendu public une déclaration lue par son président, M. Mohamed Silimane.

Dans cette déclaration, l’UJSN condamne la suspension de neuf fédérations sportives par le ministère de tutelle.
Dans sa déclaration, l’UJSN a rappelé que le 14 Janvier 2015, le ministre de la Jeunesse et des Sports a pris la décision de retrait de délégation de pouvoir aux fédérations de Basket-ball, de Cyclisme, d’Escrime, de Judo, de Karaté, de Taekwondo, de Tennis de table, de Sport nautique et de Tir à l’arc en application des dispositions des articles 12 et 13 de l’arrêté N° 53 du 25 Avril 2012 portant délégation de pouvoir aux fédérations et groupements sportifs nationaux. «En lieux et places des organes fédéraux élus, il a été procédé à l’installation de Comités de gestion à la tête de ces fédérations dont la mission serait de convoquer des Assemblées générales électives en vue de la mise en place de nouvelles instances dans un délai de 6 mois, prorogé plus tard d’un mois.
«Depuis la prise de cette grave décision, le mouvement sportif nigérien est en émoi, les fédérations incriminées crient au scandale et stigmatisent une chasse aux sorcières» indique la déclaration. L’UJSN déplore et fustige cette décision du ministère en charge des Sports, lourde de conséquences, notamment au plan international de retirer la délégation de pouvoirs à 9 fédérations sportives, dont certaines avaient déjà amorcé le processus de renouvellement de leurs structures. Elle salue la création d’un Comité Paritaire par le ministère de la Jeunesse et des Sports, placé sous la direction du Président du Comité Olympique et Sportif du Niger (COSNI) «tout en espérant que le mouvement sportif nigérien a pris désormais le chemin de la sérénité et de la sagesse».
En outre, l’UJSN exhorte l’Etat du Niger à accélérer le processus d’un mécanisme pérenne et légal au sempiternel problème de financement du sport qui retarde profondément l’exercice de la pratique sportive, et constitue la principale cause des contre-performances criardes enregistrées par le sport nigérien. Elle interpelle les responsables des fédérations  sur leur véritable rôle et mission historique d’encadrement de l’avenir de la Nation  que constitue la Jeunesse, sur la nécessité de respecter leurs textes. Enfin le Bureau Exécutif de l’UJSN a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées par les agissements barbares de la secte terroriste Boko Haram qui sont aussi de nature à freiner la pratique du sport dans la région de Diffa, et a apporté son soutien aux Forces de Défense et de    Sécurité.

 Oumarou Moussa(onep)
15 juillet 2015
Source : http://lesahel.org/