samedi, 19 décembre 2015 23:35

Rentrée saison 2015-2016 en Lutte traditionnelle : Ça promet déjà

Évaluer cet élément
(1 Vote)

L'arène des jeux traditionnels de Niamey a vécu un évènement exceptionnel et inédit le week-end des 5 et 6 décembre dernier à l'occasion de l'ouverture officiel de la saison sportive 2015-2016 en lutte traditionnelle couplée à la 1ère édition de la Coupe du Président de la Fédération nigérienne de luttes (FENILUTTE). Il s'agit notamment de la présence physique à ce double évènement du président de la Confédération Africaine des Luttes Associées (C.A.L.A) le marocain Fouad Meskout.

En effet, c'est pour la 1ère fois dans l'histoire de notre sport-roi qu'un patron des luttes du continent foule le sol nigérien. Un grand coup de maitre réussi avec brio par la nouvelle équipe dirigeante de la FENILUTTE et surtout son président Abouba Ganda élue le 31 octobre dernier. La grande mobilisation du public a surpris le président Meskout. Autre présence remarquée et qui est aussi inédite, c'est celle des présidents de quatre (4) fédérations de luttes de la sousrégion. Il s'agit du Béninois Alimi Aboubacar, du Burkinabè Badiel Pierre, du Malien Balla Diawara et du Togolais Koumo Kodjovi Koumo. Par la présence de ces différentes personnalités de la lutte continentale, Abouba Ganda veut innover et vendre l'image du Niger à l'extérieur à travers l'intégration sous-régionale. Un vœu si cher au Président de la République SE Issoufou Mahamadou. C'est dire que quelque part, le retour dans les arènes d'Abouba Ganda a été une bonne bouffée d'oxygène pour le Niger. La 1ère édition de la Coupe du Président de la FENILUTTE qui a regroupé huit(8) gladiateurs venus des 7 régions sur les 8 l'exception de Tahoua qui a préféré boycotter cette activité de portée internationale pour des raisons qui lui sont propres, a été remporté par Yacouba Adamou de Niamey alias " La Panthère Noire ". Il a battu en finale le lutteur de Dosso Ali Seyni après seulement 4 minutes 02 secondes de combat. Quand la 3ème place, elle revient à Sabo Abdoulaye dit " Sénégalais " de Niamey qui a disposé sans problème de Laoualy Abdou dit Dan Téla de Zinder. Outre le trophée, Yacouba Adamou a empoché 300.000 frs + une autre enveloppe du Président de la CALA. Ali Seyni 200.000 frs, Sabo Abdoulaye 150.000 frs et Dan Téla 100.000 frs. Les 4 autres lutteurs vaincus ont reçu chacun 50.000 frs.

 

Très satisfait par le niveau et la qualité de notre lutte, le Président de la CALA Fouad Meskout a offert au nom de l'instance continentale des bourses de stage de 70 jours au Maroc à deux(2) de nos lutteurs qui se sont beaucoup illustrés lors de ce tournoi. Il s'agit de Yacouba Adamou et Laoualy Abdou dit Dan Téla. Nos 2 ambassadeurs vont d'abord suivre ce stage avant de participer directement au championnat d'Afrique des nations de la lutte olympique au Maroc avant de s'y rendre par la suite en Algérie pour les éliminatoires pour les Jeux Olympiques Rio de Janeiro (Brésil). Si nos lutteurs arrivent à se qualifier pour ces J.O, ça sera une grande 1ère pour le Niger. Sacré Abouba Ganda !

Le Président a remis des présents pour le Président de la République Issoufou Mahamadou et le Premier ministre Brigi Rafini pour tous les efforts qu'ils ne cessent de consentir pour la promotion et le rayonnement de la lutte traditionnelle au Niger. Peu avant son départ, le président de la CALA Fouad Meskout a été reçu par le ministre des Sports AbdoulKarim Dan Mallam à son cabinet.

Y.O.K 

20 décembre 2015

Source : Match