lundi, 21 décembre 2015 09:40

Fin des activités sportives entrant dans le cadre de Maradi Kolliya : Des trophées et des récompenses aux jeunes athlètes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les activités sportives entrant dans le cadre des festivités de la fête de la proclamation de la République, ont éteint leurs lampions jeudi dernier sur les terrains de l’université Dan Dicko DanKoulodo de Maradi. A cette occasion, les Finales hommes en volleyball, hand ball et Basket ball se sont disputées devant un immense public qui a très tôt pris d’assaut les différentes aires de jeu de l’université. 

A l’issue de ces finales, une cérémonie grandiose de remise de prix et de récompenses aux jeunes athlètes a été présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Abdoulkarim Dan Mallam, en présence des membres du gouvernement, des gouverneurs des régions, du président du comité d’organisation de Maradi Kolliya et de nombreux invités.
En s’adressant aux jeunes sportifs à l’entame de cette cérémonie, le ministre de la Jeunesse et des Sports a exprimé  sa joie de voir la jeunesse très mobilisée à Maradi pour la cause de la république. M. Abdoulkarim Dan Mallam a vivement remercié les sportifs pour la qualité de leurs prestations. «Cela veut dire tout simplement qu’il ya eu des préparations conséquentes, il ya eu des éliminatoires, il ya eu des sélections assez minutieuses pour les festivités de Maradi Kolliya. Je vous félicite pour cela » a indiqué le ministre. Il a souligné que l’Etat a fait beaucoup d’efforts et a annoncé que toutes les délégations auront chacune leur récompense aussi bien en médailles que pécuniaire.
M. Abdoulkarim Dan Mallam a indiqué que cela veut dire que le Président de la République SEM Issoufou Mahamadou, et son gouvernement que dirige SEM Brigi Rafini ne négligent pas la jeunesse. «Malgré tout ce que nous vivons, nous avons tenu à ne pas limiter cette fête à un défilé civil et militaire, mais à donner une part active à la jeunesse en lui organisant des compétitions sportives » a ajouté le ministre. Il a indiqué que beaucoup de matériels seront rétrocédés à la région de Maradi : des ballons, des filets des poteaux, des tatamis et tout le matériel inscrit dans le cadre de Maradi Kolliya.  M. Abdoulkarim Dan Mallam, a enfin remercié les encadreurs, les organisateurs, et toutes les populations de Maradi qui ont tenu  animés, tous les sites de sports pendant les compétitions.
En Handisport (Torball), l’équipe de Niamey a reçu son trophée de premier et ses médailles en or. Elle est suivie de celle de Dosso et d’Agadez, respectivement médaillée d’argent et de bronze. En volley ball filles Niamey est premier, suivi de Zinder et d’Agadez. Chez les garçons, Niamey est encore premier, suivi de Dosso et de Tahoua. En Hand-ball filles, c’est Niamey qui a pris la première place, suivi de Tillabéri, et de Dosso. Chez les garçons, c’est Niamey qui est premier suivi de Maradi et de Tahoua. En basket ball filles, Niamey a terminé premier, suivi de Zinder et de Dosso. Chez les garçons, les basketteurs de Niamey ont remporté sur le fil du rasoir la finale très chaude devant Maradi deuxième. L’équipe de Dosso s’est classée troisième de cette compétition.
En judo, le classement par équipe chez les filles, donne Niamey comme premier, suivi de Dosso, puis de Tahoua. Chez les garçons, c’est toujours Niamey qui est premier, suivi de Dosso et de Tahoua. En Taekwondo filles, Niamey se classe premier, suivi de Tillabéri et de Zinder. Chez les garçons, c’est Niamey encore qui tient la tête du classement, suivi de Maradi et de Zinder. Il faut dire que beaucoup de récompenses individuelles ont été attribuées aux athlètes méritants dans ces deux disciplines d’arts martiaux. En levée de rideau de cette cérémonie de remise de prix, le ministre a reçu le marcheur de la renaissance, M. Ibrahim Issaka, qui a réussi le pari de joindre Niamey à Maradi (660km) à pied. Il a quitté Niamey le 19 novembre dernier pour arriver à Maradi en cette matinée du 17 décembre 2015. Il a bénéficié d’un soutien de Al Izza (550.000FCFA), qui a finalement décidé de l’intégrer dans son personnel à compter du 1er janvier 2016.  
 Oumarou Moussa Envoyé spécial(onep)
21 décembre 2015
Source : http://lesahel.org