jeudi, 14 janvier 2016 07:37

5ème journée du Sabre National à Dosso : D’intenses combats de lutte dans un esprit de fair-play - Plus que six (6) lutteurs invaincus

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Lutte Dosso 2016 002Les combats de la 37ème édition du Sabre National se poursuivent dans l’arène Salma Dan Rani de Dosso. La compétition a atteint sa vitesse de croisière, et de plus en plus, le public commence à se faire une idée sur la direction finale que ce 37ème Sabre pourrait emprunter. A l’issue de la quatrième journée, le nombre d’invaincus s’est considérablement réduit en raison d’une flopée de chutes enregistrées. La grande opposition Tahoua-Maradi d’hier matin n’a pas eu son piquant habituel en raison du naufrage quasi collectif des deux écuries.

On a surtout attendu le combat fatidique qui a opposé Yahaya Kaka, l’unique invaincu de Tahoua à Sani Abou. Mais le jeune lutteur de Maradi n’a pas pu opposer une forte résistance aux assauts du colosse Yahaya Kaka de l’écurie de l’Ader. Sans forcer sur son immense talent de lutteur, Haya a vite expédié son adversaire au sol, et se qualifie ainsi pour la suite des débats. Il conserve son invincibilité dont son écurie a besoin pour poursuivre sa marche vers le Sabre National. Au décompte final de cette confrontation, c’est Maradi qui l’emporte par 5 victoires plus 1 nul, contre 4 victoires plus 1 nul pour Tahoua.

 

En seconde heure, on a assisté quasiment au même scénario, Agadez ayant un seul invaincu et Tillabéri aucun. Rabiou Abdou Kankoura, l’espoir d’Agadez a confirmé sa superbe forme du moment. Il lui a juste fallu 2 minutes 40 secondes pour battre Souley Zakari de Tillabéri et conserver son invincibilité au terme de cette 5ème journée. Agadez s’impose donc devant Tillabéri par 8 victoires contre 2. La rencontre Dosso-Tahoua de mardi après midi a particulièrement captivé l’attention du public de l’arène Salma Dan. En effet, outre le champion en titre Kadri Abdou dit Issaka Issaka, son frère, Mahamadou Abdou était le second invaincu de Dosso qui devait se produire.

 

Et le sort les a mis en opposition contre les deux lutteurs   invaincus de Tahoua. Mahamadou Abdou qui affrontait le grand Yahaya Kaka de Tahoua, a été littéralement mis à terre par ce dernier plus vif et plus technique. Dès lors l’espoir de toute la région hôte ne reposait que sur les larges épaules du colosse Issaka Issaka. Devant Harouna Ali de Tahoua, un lutteur talentueux et robuste, Issaka Issaka a dû sortir la grosse artillerie. C’est à l’issue d’un combat mémorable qu’il a pu finalement terrasser Harouna Ali privant ainsi Tahoua de son deuxième invaincu. Dosso l’emporte donc par 6 victoires contre 4 pour Tahoua.

 

Cette rencontre a fait place en deuxième heure, à l’opposition Agadez-Maradi. Celle-ci a été particulièrement houleuse en raison de la détermination des lutteurs à aller le plus loin possible dans cette conquête du Sabre National. Le premier combat a mis aux prises Laminou Maidaba à Mourtala Garba Na Gouassalé. Le triple champion national s’est heurté à la jeunesse et à la fougue d’un Mourtala, fin technicien et lutteur expérimenté. Laminou Maidaba a mordu la poussière de l’arène Salma Dan Rani. Son élimination prématurée de la course au Sabre National a eu un effet dopant pour Rabiou Abdou Kankoura le second invaincu d’Agadez. Sani Abou de Maradi était obligé de plier l’échine face à Kankoura qui décroche son ticket pour la suite de la compétition.

 

C’est le combat entre l’unique invaincu de Maradi, Moussa Abdoulaye, et Hassan Adamou d’Agadez, qui a surchauffé l’atmosphère de l’arène de Dosso. En effet la chute du colosse de Maradi a provoqué l’ire de la délégation de Maradi qui a formulé immédiatement une réserve. Cette réserve a été examinée par les membres du jury, qui ont confirmé la chute de Moussa Abdoulaye. Une décision qui a été rejetée par la délégation de Maradi qui a préféré faire appel. Le comité ad hoc présidé par le ministre de la Jeunesse et des Sports, s’est donc réuni pour statuer sur l’appel. Et la décision rendue par le comité ad hoc a été fatale pour Maradi : Moussa Abdoulaye est tombé. Et Maradi est complètement éliminé de la course au Sabre. Agadez remporte la rencontre par 6 victoires contre 4 pour Maradi.

 

Demain, dans le cadre de la 6ème journée, le programme prévoit dans la matinée, Dosso-Niamey et Maradi-Tillabéri. Dans l’après-midi, Tahoua-Diffa et Zinder Agadez.

Oumarou Moussa Envoyé spécial(onep)

 

Lutte Dosso 2016 0035ème journée du Sabre National à Dosso : Plus que six (6) lutteurs invaincus

  • Yacouba Adamou et Adamou Abdou (Niamey)
  • Kadri Abdou dit Issaka Issaka (Dosso)
  • Malam Klé M’Boua (Diffa)
  • Rabiou Abdou Kan Koura (Agadez)
  • Yahaya Kaka (Tahoua)

Onep

 

14 janvier 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le jeudi, 14 janvier 2016 08:09