lundi, 18 janvier 2016 23:46

CHAN Rwanda 2016/ Nigeria 4-Niger 1: Le Mena perd devant les Flying Eagles

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pour sa première sortie dans le cadre de cette 4ème édition du Championnat d’Afrique des Nations qui se déroule depuis samedi dernier au Rwanda, le Mena du Niger a affronté dans le groupe C, les Fling Eagles du Nigeria sur la pelouse du stade de Kigali situé dans le quartier de Nyamirambo. Plus athlétiques et entreprenants, les Nigérians ont dicté leur loi au Mena battu sur le score de 4 buts contre 1.

Pour la petite histoire, on retient que c’est le Mena du Niger qui, en 2011, a privé cette même équipe des Flying Eagles de la première édition du CHAN qui s’est tenue au Soudan. Victoire du Mena à Niamey par 2 buts à 0 à l’aller, et à l’occasion du match retour sur la pelouse du stade Sani Abatcha de Kano, le Mena tient en échec (0 but partout) l’équipe du Nigeria, se qualifiant ainsi pour Soudan 2011. Exit donc le CHAN 2011, beaucoup d’eau a coulé sous le pont depuis cette double confrontation malheureuse pour le Nigeria. Même s’il n’a pas un goût de revanche pour les Nigérians, le match contre le Mena du Niger conserve tous les enjeux d’une course à une qualification au prochain tour.

C’est pourquoi dès le coup d’envoi de la partie, il n’ya pratiquement pas eu de round d’observation. Les deux équipes sont entrées dans le vif du sujet en amorçant de part et d’autre des assauts dans les surfaces de réparation. Une première alerte du Nigeria dès la 13ème minute de jeu lorsque le centre de Babatundé Adenji à l’entrée de la surface de réparation du Niger trouve le pied droit de Osa qui envoie la balle hors de la cage de Moussa Alzouma alias Toldo. Les nombreuses maladresses des défenseurs du Nigeria pendant ce premier quart d’heure de jeu, à l’image d’Alimi (remplacé en cours de jeu) ont permis au Mena de bénéficier de plusieurs coups francs, mais qui ont été mal exploités par les attaquants.

Les hésitations en défense, le manque de précision au milieu de terrain et la fébrilité des attaquants nigériens dans leurs derniers gestes n’ont pas permis de voir un grand Mena pendant toute la première période de jeu. D’ailleurs à la 43ème minute de jeu suite à un centre nigérian venu de la droite des buts de Toldo, la défense du Mena a failli être mortellement piégée. Il aura fallu toute la lucidité de Ismael Inoussa Ange pour mettre la balle dans le décor pendant que la cage de Toldo était grandement béante. La première période s’achève donc sur le score de 0 but partout.

La seconde mi-temps a démarré en trombe pour les Nigérians. Car sur le premier ballon mis en jeu, Babatundé Adenji déborde la défense du Niger sur le côté droit et adresse un centre dans la surface de réparation. Les défenseurs nigériens ratent tous le contrôle du ballon, et le Nigérian Okoro totalement démarqué au deuxième poteau, d’un tir croisé, envoie le ballon dans le coin droit de la cage de Moussa Alzouma dit Toldo. 1 but à 0 pour les Flying Eagles du Nigeria. Aussitôt, le coach du Mena, François Zahoui, opère deux changements. Adebayor prend la place de Imran Seini et Paraiso remplace Issiakou Koudizé. A la 65ème minute de jeu, Ibrahim Moussa Paraiso royalemnt servi dans la surface de réparation du Nigeria, et seul face à Ikechuku, il tergiverse et permet aux défenseurs du Nigeria d’enrayer le danger.

A la 73ème minute de jeu le Nigeria aggrave le score. En effet sur une longue balle de Okoro, le nouvel entrant Chikatara partit à la lisière du hors jeu, échappe au contrôle de Kader Amadou et d’une frappe sèche il catapulte le ballon dans les buts de Moussa Alzouma. 2 buts à 0 pour le Nigeria. Le Niger réagit par Adebayor Zakari à la 80ème minute de jeu, qui d’une frappe sublime du pied gauche bat le portier nigérian Ikechuku. A peine le Mena a-t-il fini de manifester sa joie que Chikatara, totalement libre dans la surface de réparation du Niger, vient tranquillement mettre la balle au fond des filets de Toldo, corsant ainsi l’addition aux nigériens (3 buts à 1).

Il récidive encore pendant les arrêts de jeu en fusillant une fois de plus Toldo. 4 buts à 1 pour les Flying Eagles. Avec ce score médiocre, le Mena effectue une mauvaise entrée dans la compétition. Et cela d’autant plus que la Guinée Conakry, le prochain adversaire du Mena, a fait match nul contre la Tunisie. S’il veut que son équipe ait un visage plus réjouissant jeudi prochain face au Sily national, François Zahoui doit impérativement revoir sa ‘’défense-passoire’’.

Le Mena jouera son prochain match le vendredi 22 janvier toujours à Kigali.

Oumarou Moussa Envoyé spécial(onep)

19 janvier 2015
Source :http://lesahel.org/

Groupe Hiza 01

Dernière modification le mardi, 19 janvier 2016 00:27