mardi, 15 mars 2016 08:47

Préparatifs des Jeux Olympiques Rio 2016 : La Fédération Nigérienne de Taekwondo exprime son soutien à Alfaga

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Soutien Alfaga Niger Jeux Olympiques Rio 2016La Fédération Nigérienne de Taekwondo (FNT) a organisé samedi dernier sur la pelouse du stade Municipal de Niamey, une grande manifestation de soutien à Issoufou Alfaga Abdoul Razak, le seul athlète nigérien qualifié en Taekwondo pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. Ce meeting des Taekwondoines nigériens a pour objectif de mobiliser l’opinion publique nationale ainsi que les décideurs autour de Alfaga dont la préparation à ces jeux nécessite au moins 68 millions de FCFA. Le Conseiller spécial du Président de la République en matière de sport, Elhadj Ali Ber, et le président du COSNI, M. Idé Issaka ont pris part à cette rencontre.

Dans les propos qu’il a tenus à cette occasion, le Conseiller spécial du Président de la République a vivement remercié la Fédération Nigérienne de Taekwondo pour cette noble initiative. Elhadj Ali Ber a promis de porter le message de la FNT à qui de droit. Quant au président du Comité Olympique et Sportif du Niger(COSNI), il souligné que pour soutenir la préparation de haut niveau de Issoufou Alfaga AbdoulRazak, le COSNI a dû faire appel à des relations, souvent personnelles, pour confier l'athlète à un entraîneur allemand qui a accepté de l’encadrer sur la base de sa simple bourse locale. M. Idé Issaka a ajouté que l’athlète dans cette phase a besoin d’avoir confiance en lui-même et doit savoir que dans cette campagne, il a tout le soutien et l’accompagnement approprié de son pays, de sa famille, de sa fédération sportive et aussi de ses amis et frères, pour qui, il doit servir d’exemple.

Il a indiqué que Alfaga n’appartient plus à la Fédération Nigérienne de Taekwondo, ni au COSNI. Il appartient au Niger tout entier car à «chacune de ses apparitions sur les tatamis internationaux c’est le drapeau nigérien qui est hissé, et c’est l’hymne national qui retentit». Le président de la Fédération Nigérienne de Taekwondo, M. Gamatié Islamane, a fait un véritable plaidoyer en faveur de Alfaga. Il a indiqué qu’à l’heure actuelle, les 68 millions de FCFA que nécessite la préparation de Alfaga pour les Jeux Olympiques ne sont pas acquis. M. Gamatié Islamane a lancé un appel au Président de la République pour un soutien conséquent à la préparation de l’athlète Alfaga. Ce dernier a d’ailleurs au cours de cette cérémonie, fait le serment qu’il mettra tout en œuvre pour ramener une médaille olympique au Niger.

Issoufou Alfaga présente de réelles chances de médaille olympique. Son parcours international impressionnant atteste de ses grandes capacités physiques et techniques. En effet, Alfaga a brillé de mille feux lors de toutes les grandes compétitions auxquelles il a participé. En décembre 2011, à Ouagadougou au Burkina Faso à l’occasion de sa première participation à un tournoi international, il rentre à Niamey avec la médaille d’argent. En juin 2012, il participe à la coupe du monde francophone de Taekwondo à Abidjan en Côte d’ivoire et remporte la médaille d’argent. En 2013, il dispute à Lagos au Nigeria avec l’équipe nationale du Niger, la coupe de l’Ambassadeur de Corée et termine 2ème de ce tournoi. La même année il participe à l’Open d’Abuja et remporte la médaille d’or de sa catégorie. En 2014, à l’occasion du Championnat d’Afrique de Taekwondo à Tunis, Issoufou Alfaga Abdoul Razak se classe 2ème et s’adjuge la médaille d’argent.

Au mois de novembre de la même année, il participe à Dakar à la coupe du monde francophone où il remporte la médaille d’or. A cette occasion, il a été désigné Meilleur combattant du tournoi. En janvier 2015, il s’envole pour les Etats Unis d’Amérique où il participe à l’US Open de Floride. A cette occasion, il livre six combats contre 2 américains, 1 polynésien, 1 brésilien, 1 canadien et 1 anglais. Il remporte ces six combats en infligeant un KO à l’un des deux américains, avant de battre en finale son adversaire anglais.

Il gagne donc une prestigieuse médaille d’or qui vaut véritablement son pesant d’or. En février dernier à Antalia en Turquie et ce mois-ci à Luxor en Egypte, Alfaga s’impose de fort belle manière en finale devant ses adversaires turc et coréen, et remporte deux médailles d’or. Avec cet immense talent, il lui est légitimement permis de rêver d’une médaille d’or à Rio de Janeiro.

Oumarou Moussa(onep)
15 mars 2016
Source : http://lesahel.org/

 

Dernière modification le mardi, 15 mars 2016 09:56