mardi, 03 mai 2016 05:14

Fête du 1er mai/Match amical ONEP-NIN (1-3) : Renforcement des liens de bon voisinage et du partenariat entre les deux structures

Évaluer cet élément
(0 Votes)

A l’occasion de la fête du 1er mai, le personnel de l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP) et celui de la Nouvelle Imprimerie du Niger (NIN), se sont retrouvés, dimanche dernier dans l’après-midi, sur les installations du terrain annexe du Stage général Seyni Kountché de Niamey pour un match amical. Le match qui s’est joué en présence des responsables des deux entreprises, s’est soldé par la victoire de l’équipe de la NIN sur le score de 3 buts à 1.

Il faut dire que le match, qui a débuté à 16h, sous un soleil de plomb s’est déroulé dans une atmosphère bon enfant aussi bien entre les joueurs qu’entre les supporters des deux équipes venus très nombreux pour encourager les joueurs. Le respect mutuel et le fair-play étaient au rendez-vous de cette rencontre entre les deux structures très voisines, de surcroît partenaires de longue date. Dans le jeu, l’équipe de l’ONEP s’est montrée plus percutante dans la première mi-temps, avec des occasions nettes de but qu’elle n’a malheureusement pas pu concrétiser. Les joueurs de la NIN de leur côté ont joué leur chance et ont été plus réalistes en concrétisant les trois occasions qui se sont offertes à eux. Il faut souligner que le match a été joué sur deux périodes de 25x2 minutes avec 15 minutes de pause. La première mi-temps est intervenue sur le score d’un but à zéro en faveur de NIN, à la 20ème minute.

A la reprise, les protégés de Maman Habou, Directeur général de la NIN, sont revenus plus déterminés avec leur but d’avance. Malgré les changements opérés par Oumarou Moussa, le Coach des hommes du Mahamadou Adamou, DG de l’ONEP, la NIN marqua, coup sur coup, un deuxième but à la 55ème minute, puis un troisième à la 60ème minute. Animé d’une volonté farouche de renverser la vapeur, ne serai-ce qu’en réduisant le score et sauver l’honneur, l’ONEP a redoublé de tactiques et de changements intempestifs de joueurs sur la pelouse. Une ténacité qui portera son fruit à la 63ème minute, avec le but libérateur conclu sur un coup franc bien exploité. C’est ainsi que le match a pris fin sur le score de trois (3) buts à un (1) en faveur de NIN.

Interrogé à chaud, à la fin du match, M. Moussa Wonkoye, représentant du Directeur général de la NIN, s’est réjoui de l’organisation de ce match qui a permis aux personnels des deux sociétés de fraterniser et de renforcer leurs liens de voisinage et les relations professionnelles. «Notre fierté c’est aussi le bon déroulement du match sans aucun blessé et dans le fair-play », a souligné M. Moussa Wonkoye.

L’objectif de ce match, a-t-il souligné, est de créer les meilleures conditions de fraternité, de cohésion entre les personnels des deux services voisins. Il s’est enfin réjoui de la victoire de son équipe, précisant que la chance était de leur côté avant de souhaiter une bonne chance à l’ONEP pour la prochaine rencontre.

De leur côté le Directeur de Rédaction, M. Assane Soumana, représentant du DG de l’ONEP, et le coach de l’équipe de l’ONEP, M. Oumarou Moussa, se sont tous réjouis du bon déroulement du match et ont promis une ‘’belle surprise’’ à l’équipe de la NIN au prochain match. «Cette rencontre constitue une très bonne initiative qui a eu le mérite de permettre aux agents des deux services très voisins de se retrouver dans un cadre autre que celui du travail, pour bien fraterniser. Je pense que c’est la meilleure occasion pour nos deux structures de renforcer et de consolider les liens de bon voisinage qui les lient déjà, depuis des décennies», a souligné Assane Soumana.

«En réalité, la lecture du match nous fait comprendre que les joueurs de NIN se sont préparés des longues dates avant même de nous adresser l’invitation. Donc c’est un piège profond que la NIN nous a tendu, et nous y sommes tombés. Mais nous leur promettons de prendre notre revanche au prochain match », déclare le coach de l’ONEP, Oumarou Moussa. Ces intervenants ont invité les personnels des autres services à initier ce genre de cadre pour le bonheur et la cohésion sociale.

Ali Maman(onep)

03 mai 2016
Source : http://lesahel.org/