vendredi, 01 juillet 2016 09:02

Fédération Nigérienne de Football (FENIFOOT) : Le Colonel-major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé, candidat au Conseil de la FIFA

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Djibrilla Hima Hamidou PeleLe 29 septembre prochain, la Confédération Africaine de Football (CAF) tiendra, à son siège au Caire, les travaux de son Assemblée Générale Extraordinaire pour adapter ses statuts aux statuts standards de la FIFA, et élire les deux membres manquant parmi les représentants de la CAF au Conseil de la FIFA.

Le Comité exécutif de la FENIFOOT a tenu une réunion extraordinaire le 19 juin dernier pour statuer sur les deux points inscrits à l’ordre du jour de l’Assemblée générale extraordinaire de la CAF. A l’issue de cette réunion de l’organe dirigeant du football nigérien, le Comité a donné un avis favorable au projet d’amendement proposé par le Niger sur le non cumul des mandats électifs.

Après analyse, et devant les perspectives en matière d’élections, notamment le renouvellement du Comité Exécutif de la CAF en mars 2017 et celui des membres de la CAF au Conseil de la FIFA, le comité exécutif de la FENIFOOT a décidé de transmettre la candidature du président de l’institution, le Colonel Major Djibrilla Hima Hamidou dit Pelé, au poste de membre du Conseil de la FIFA à l’élection du 29 septembre 2016 au Caire.

Le Conseil de la FIFA est un organe non-exécutif de surveillance et de stratégie qui définit la vision de la FIFA et du football mondial. L'instance suprême et organe législatif de la FIFA est le Congrès qui se compose de toutes les associations membres. Celles-ci ont chacune un vote. Le comité non-exécutif, qui est le Conseil de la FIFA, est présidé par le président de la FIFA. Les commissions, ad-hoc ou permanentes, conseillent et assistent le Conseil de la FIFA dans ses fonctions.

Grand rassembleur et meneur d’hommes infatigable, Pelé est véritablement à l’origine de l’envol du football nigérien. En effet, il a su mobiliser aussi bien les autorités nationales que le public sportif autour du football nigérien, notamment autour de l’équipe nationale, le Mena. Ce qui a eu pour conséquence immédiate une Coupe de l’intégration de l’UEMOA remportée en 2010 à Niamey. Cette même détermination de Pelé a conduit le Mena, en 2011, au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) qui s’est déroulé au Soudan.

Sur les bords des deux Nil, le Mena a fait un parcours impressionnant, avant de quitter la compétition en quart de finale à Ondurman devant l’équipe hôte du Soudan. De retour de Khartoum, Pelé et son staff ont continué le travail de promotion de notre football. En 2012, l’équipe nationale se qualifie pour la première fois de son histoire à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en battant sur les installations du Stade Général Seyni Kountché, l’Egypte, septuple champion d’Afrique, et les Bafana-Bafana d’Afrique du Sud.

Une année plus tard, le Mena réédite l’exploit d’une seconde participation à la CAN en Afrique du Sud. Avec cette deuxième participation à la CAN, le Niger entre définitivement dans la cour des grands. En février dernier, le Mena était encore présent au Championnat d’Afrique des Nations 2016 organisé au Rwanda. En février et mars 2015, le Niger a brillamment organisé la 11ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans.

Un succès qui a poussé la CAF à confier à notre pays l’organisation de la CAN U20 de 2019. Ce sont là autant de prouesses qui justifient amplement la candidature du président de la FENIFFOOT au Conseil de la FIFA. En cas de succès de Pelé à ces élections, le Niger sera valablement représenté au plus haut niveau du football mondial par un vrai artisan de la réussite de son football aux niveaux africain et international.

Oumarou Moussa(onep)

1er juillet 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le vendredi, 01 juillet 2016 10:29