jeudi, 22 septembre 2016 04:15

Déclaration du Mouvement des Jeunes Nigériens pour la Défense du Sports (MJNDS) : Le BEN/MJNDS salue la prise de conscience du peuple et des autorités de la République sur l’importance du sport

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Mouvement des Jeunes Nigériens pour la Défense du Sport (MJNDS), a rendu public hier matin à Niamey, une déclaration. Dans cette déclaration le MJNDS a exprimé sa satisfaction relativement aux résultats enregistrés par le Niger aux J.O Rio 2016 et a réaffirmé sa profonde gratitude pour la prise de conscience et l'intérêt qu'accordent le peuple nigérien et les autorités de la République du Niger au sport.

C’est le président du BEN/MJNDS, M. Nabara Barmou Oumarou qui a lu cette déclaration en présence des membres de Mouvements.

Dans cette déclaration, le BEN/MJNDS a exprimé ses félicitations à la délégation du Niger aux J.O Rio 2016. A propos de Taekwondo, le BEN/MJNDS a adressé à l'endroit des sportifs ses félicitations spéciales à Abdoul Razak Alfaga pour son brillant exploit qui a hissé le Niger sur le podium olympique avec une médaille d'argent. ‘’Malgré les souffrances, les obstacles qui ont handicapé ton chemin Alfaga tu as relevé le défi. Depuis la médaille historique de Daboré en 1972, il a fallu 2016 pour inscrire, avec l'aide de Dieu et de nos autorités une fois de plus avec brio le nom de notre Nation sur le tableau d’honneur des jeux olympiques’’, a-t-il ajouté. Relativement à l’athlétisme, le MJNDS a félicité notre compatriote Mariam pour avoir battu le record national sur les 400m avec un temps 54’’32 contre 56"85. Pendant ces jeux, elle est la meilleure athlète de sa discipline au Niger.

Le MJNDS de soutenir Ousseini Djibo, un jeune talentueux sur les 400m qui a fait ses preuves depuis des années au Niger et dans la sous-région soulignant cependant que ce dernier n’a pas bénéficié de la bourse de la solidarité olympique pour le stage préparatoire des jeux accordés aux athlètes. Pour ce qui est de la natation, le MJNDS a encouragé également les deux nageurs Almoctar qui a battu son propre record et Roukeya qui a fait un important progrès, tout en rappelant que la nageuse n'a pas bénéficié de frais de préparation liés à la bourse de solidarité olympique « alors même que la bénéficiaire ayant profité de la bourse a représenté un autre pays ». Le MJNDS a demandé au ministre de la Jeunesse et des Sports de situer les responsabilités de cet acte afin de sanctionner les auteurs de tel comportement pour que désormais les acteurs du sport puissent adopter des comportements responsables.

Le BEN/MJNDS a aussi salué le geste du Président de la République qui a donné une gratification de 50 millions de FCFA, une villa et une prise en charge jusqu'aux J.O de Tokyo 2020 au médaillé d’argent Alfgade Razak. Dans la même foulée cinq (5) millions de FCFA ont attribués à chacun des autres sportifs olympiens et 15 millions de FCFA offerts au vieux Daboré, ancien médaillé de bronze en 1972. Ce qui témoigne selon le MJNDS de l'attention toutes particulière qu'accorde le Président de la République sur les enjeux du sport, sa sensibilité pour les efforts des sportifs qui gagnent.

Pour le MJNDS les réactions des autorités au plus haut niveau « permettront sans doute le déverrouillage du système de gestion du sport qui bloquait beaucoup des jeunes talents endormis ou inexploités ». Le BEN/MJNDS estime que les instructions du Président de la République pour chercher et soutenir les talents marquent un tournant décisif dans l'histoire du sport nigérien. Le MJNDS dit suivre de près les prochaines réactions des autorités à ce sujet soulignant que les efforts pragmatiques et spontanés du nouveau patron du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui a suivi le dossier de Razak, ont contribué à le faire sortir du cercle vicieux. Le MJNDS a recommandé au Ministère en charge des Sports de prendre des mesures pour envoyer les meilleurs sportifs dans les centres de références internationaux pour optimiser leurs performances.

Mamane Abdoulaye(onep)

22 septembre 2016
Source : http://lesahel.org/